La Bundesliga nouvel Eldorado des Footballeurs Japonais

Logo Bundesliga

Logo Bundesliga

Depuis les bonnes performances de l’Equipe Nationale Japonaise lors de la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud, le Championnat de football Allemand est devenu un véritable nouvel Eldorado pour les joueurs de Football Japonais qui sont actuellement une dizaine à évoluer en Première Division de Bundesliga ce qui en fait le Championnat le plus Japonophile d’Europe.

Un phénomène pas si nouveau :

Quand on se penche de plus près sur l’Histoire des Joueurs Japonais expatriés on constate que le phénomène des joueurs japonais en Allemagne ne date pas d’hier puisque le premier joueur nippon à avoir évolué en Allemagne a été Yasuhiko Okudera en 1977 sous les couleurs du FC Cologne, Club avec lequel il a remporté le Championnat Allemand avant de changer de clubs pour au final 9 ans passés en Allemagne.

Depuis la liste des Joueurs Japonais évoluant en Allemagne s’est allongée avec des performances plus ou moins bonnes avec comme par exemple Ono, Okubo, Hasebe, Uchida, Okazaki ou bien Shinji Kagawa qui a été le véritable fer de lance des joueurs japonais en Bundesliga lors des deux années qu’il a passé à Dortmund avant son départ pour Manchester United avec à la clé deux titres de Champion d’Allemagne et une Coupe d’Allemagne remportée pendant son passage allemand.

Cette liste n’est d’ailleurs probablement pas prête d’arrêter de s’agrandir puisque de nombreuses rumeurs annoncent dors et déjà l’arrivée de nouveaux joueurs japonais en Bundesliga dès la fin de la saison 2012 de J-League qui se terminera dans six journées de Championnat.

L’influence Allemande :

Le premier point qui peut expliquer la forte présence de joueurs japonais en Allemagne vient du fait que de nombreux joueurs ou entraîneurs allemands comme Littbarski, Buchwald, ou Finke ont fait preuve de leur savoir faire en J-League et ainsi fait progresser le Football sur l’archipel.

Mais le technicien allemand à qui le football nippon doit le plus est sans aucun doute Dettmar Cramer qui durant son passage au Japon dans les années 60 a permis par ses conseils et son travail de faire entrer le football japonais et plus particulièrement le monde de la formation dans l’ère moderne.

C’est d’ailleurs surement un peu grâce à lui que l’équipe Olympique de Football Japonaise a pu remporter la Médaille de Bronze lors des Jeux Olympiques de Mexico City en 1968.

Cette omniprésence Allemande dans l’histoire du Football Japonais a permis d’accroître la notoriété de la Bundesliga au Japon et ainsi attiser la curiosité du monde du Football Japonais sur le Championnat Allemand qui reste toujours un des Championnats de référence là-bas, et a donc facilité la venue de joueurs nippons en Allemagne.

De plus la plupart des joueurs Japonais ayant évolué en Bundesliga en ont gardé un bon souvenir et lorsqu’ils retournent au Japon ils conseillent aux jeunes joueurs ou aux joueurs talentueux de tenter l’aventure européenne dans les Clubs Allemands.

Témoignages de l’influence Allemande, la passion de Thomas Price dans le Manga Olive et Tom pour le Championnat Allemand dans lequel il rêve de jouer pour devenir le meilleur gardien d’Allemagne, objectif auquel il parviendra d’ailleurs ce qui pourrait donner de bonnes idées à un certain Kawashima qui évolue actuellement à Liège en Belgique.

Des similitudes dans le jeu :

Même si l’influence du Football Allemand sur la J-League est sans doute un des facteurs majeures de la venue de joueurs japonais en Bundesliga une autre explication aussi plausible vient du terrain.

En effet lorsque l’on se penche sur les Championnats Allemands et Japonais, on constate que ces deux Championnats sont plutôt offensifs en témoigne le nombre de buts marqués par saison.

Ce penchant offensif donne lieu à des rencontres spectaculaires dans lesquelles il n’est pas rare de voir des retournements de situation ou des matchs totalement déséquilibrés avec un gros score à l’arrivée.

De plus l’état d’esprit de ces deux Championnat semble bien meilleur que dans d’autres Championnats Européens ou Mondial.

Et même si contrairement aux Stades Japonais les Stades Allemands sont remplis à ras bord à chaque matchs il n’est pas rare de voir des enfants et des familles assister aux rencontres sans grand risque et ce au Japon comme en Allemagne.

 

Quoiqu’il en soit la Bundesliga semble donc bien être devenue le nouvel Eldorado des Footballeurs Japonais et ce phénomène n’est pas prêt de s’arrêter et ce à la fois pour le bien du football Japonais et du foot Allemand qui en tirent tous deux des bénéfices bien loin d’être négligeables.

Ce contenu a été publié dans Autres Championnats, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire