5 joueurs japonais prêts pour l’Europe saison 2013

Après avoir traumatisé les défenseurs de J-League, Kakitani pourrait faire subir le même sort à leurs homologues européens dès janvier.
Après avoir traumatisé les défenseurs de J-League, Kakitani pourrait faire subir le même sort à leurs homologues européens dès janvier.

La saison 2013 de J-League touchant à sa fin puisqu’ils ne reste que quatre journées de Championnat à disputer, c’est l’occasion pour le blog de vous présenter plus en détail cinq jeunes joueurs japonais qui ont animé cette saison et qui vont sans doute attiser les velléités de recrutement des Clubs Européens dont les Clubs Allemands qui commencent à connaître assez bien les arcanes du football nippon.

1) Yoichiro Kakitani :

Après les arrivées successives en Europe de Kagawa, Inui et l’été dernier de Kiyotake un autre joueur en provenance des Cerezo Osaka pourrait débarquer très bientôt en Europe puisque Yoichiro Kakitani a véritablement explosé en J-League cette année. En effet Kakitani semble être arrivé à maturité depuis la saison dernière et si il n’avait pas connu un passage à vide après avoir brillé lors de la Coupe d’Asie des moins de 16ans 2006 il aurait surement déjà rejoint un Club Européen. Au niveau du jeu Kakitani possède toutes les qualités de l’attaquant moderne à savoir : vitesse, accélération, mobilité, placement, et une vision du jeu qui lui permet de participer aux constructions offensives. Quoiqu’il en soit Kakitani est déjà sur les tablettes de nombreux Clubs Européens dont Arsenal, Galatasaray, MilanAC, et le Borussia Dortmund qui avait déjà fait venir Kagawa en Europe avant son départ à Manchester United et une arrivée dans l’un de ces Clubs en janvier n’aurait rien d’étonnant.

2) Yuya Osako :

Si les Cerezo Osaka peuvent se vanter de posséder Kakitani dans leur effectif, les Kashima Antlers peuvent eux aussi s’appuyer sur un jeune joueur de qualité puisque Yuya Osako a confirmé cette année les promesses entre aperçues la saison précédente. En effet après avoir inscrit neuf buts en J-League en 2012 Osako a cette année déjà inscrit 17 buts et a été un des meilleurs joueurs de son équipe. En terme de jeu Osako possède à peu près les mêmes qualités que Kakitani en étant un peu moins rapide mais semble dans l’esprit un peu plus buteur que ce dernier. Yuya Osako possède de plus de bonnes qualités mentales qui lui ont permis de réaliser une bonne fin de saison 2012 après avoir pourtant raté la sélection pour les jeux olympiques de 2012 alors que de nombreux spécialistes en faisaient un élément indispensable. Yuya Osako pourrait donc lui aussi tenter une aventure en Europe très prochainement.

3) Manabu Saito :

Si les Yokohama F-Marinos sont toujours en ligne pour le titre ils peuvent certes remercier Nakamura pour son expérience mais peuvent aussi tirer leur chapeau à Manabu Saito qui a bien aidé les Marinos dans leur belle saison. Sur le terrain Saito peut aussi bien évolué en attaque que sur le côté où il a apporté cette année sa vitesse ainsi que sa force de débordement qui lui ont permis de centrer ou bien d’inscrire des superbes buts en repiquant au centre. Manabu Saîto devrait donc lui aussi avoir les faveurs de certains Clubs Européens qui avaient déjà pu constater les qualités offensives de Saito lors des jeux olympiques de Londres où il avait été plutôt bon.

4) Hotaru Yamaguchi :

Un autre joueur en provenance des Cerezo Osaka pourrait lui aussi être tenté par une aventure Européenne et c’est au milieu de terrain qu’on le trouve puisque c’est dans ce secteur de jeu qu’Hotaru Yamaguchi brille tous les weekends. En effet Yamaguchi peut aussi bien évoluer en tant que milieu récupérateur/relanceur qu’en tant que milieu offensif ou même une combinaison des deux à l’image par exemple d’un Thiago Motta au PSG. Yamaguchi possède de plus une bonne expérience internationale puisqu’il a été un des piliers de l’Equipe Nationale Japonaise Olympique qui a terminé quatrième des Jeux Olympiques de Londres et qu’il a impressionné lors de la Coupe d’Asie de l’Est de cet été qu’il a remporté avec l’Equipe Japonaise A et dont il a fini meilleur joueur. Les recruteurs Européens seraient donc bien inspirés de lui proposer un contrat en janvier.

5) Masato Kudo :

Le dernier joueur à faire partie de cette liste n’est autre que le joueur des Kashiwa Reysol Masato Kudo qui a activement participé à la belle aventure de son Club en Ligue des Champions Asiatiques et qui pourrait lui aussi prétendre à rejoindre un Club Européen. Sur le terrain Kudo est un joueur dont le profil ressemble plus à celui de Shinji Okazaki à savoir une dépense physique sans compter et une bonne technique dans la surface de réparation. Ces bonnes performances cette année lui ont d’ailleurs permis de rejoindre l’Equipe Nationale Japonaise pour laquelle il a déjà inscrit 2 buts.

A noter que de nombreux autres joueurs auraient pu faire partie de cette liste et la mode des joueurs japonais dans les Clubs Européens a de bons jours devant elle puisque le niveau des joueurs japonais n’a cesser de progresser ces dernières années et que bon nombre des footballeurs japonais évoluant en Europe ont eu plutôt de bons retours de la part des entraîneurs Européens. Espérons juste que ce phénomène qui il est vrai fait progresser l’Equipe Nationale, n’affaiblisse pas le niveau de la J-League en contre-partie.

2 réponses sur “5 joueurs japonais prêts pour l’Europe saison 2013”

Laisser un commentaire