5 joueurs japonais prêts pour l’Europe saison 2012

Nagai devrait être un des principales arguments offensifs du Japon lors des JO

Nagai devrait être un des principales arguments offensifs du Japon lors des JO

L’équipe Japonaise espoir s’apprêtant à disputer les Jeux Olympiques de Londres qui débuteront pour eux le 26 juillet prochain face à l’Espagne c’est l’occasion de découvrir le visage de 5 joueurs japonais ayant dores et déjà acquis le niveau pour évoluer dans les Championnats Européens.

1) Kensuke Nagai : Le joueur des Nagoya Grampus a cette année véritablement explosé en J-League puisqu’il a jusqu’à présent inscrit un total de 8 buts devenant ainsi le meilleur buteur de son équipe. Mais en plus de ses qualités de buteur Nagai est capable de créer des situations offensives pour lui ou pour ses coéquipiers ce qui en fait déjà un joueur complet. Kensuke Nagai devrait en tous cas être une des principales forces offensives de l’équipe espoir et en cas de bonnes performances au JO il pourrait attiser les convoitises des Clubs Européens.

2) Hiroshi Kiyotake : Kiyotake semble bien parti pour suivre la même voie que Shinji Kagawa puisqu’en plus d’avoir évolué lui aussi au Cerezo Osaka il possède le même style de Jeu que Kagawa et a signé un contrat en Bundesliga du côté du Club de Nuremberg qui est certes un club moins réputé que Dortmund mais qui lui permettra surement de faire ses preuves. Hiroshi Kiyotake devra en tous cas faire la démonstration de son talent lors des Jeux Olympiques de Londres.

3) Genki Haraguchi : Malgré sa non sélection en équipe espoir pour les JO qui en a étonné plus d’un Haraguchi reste un des plus grands espoirs japonais, ce qu’il démontre tous les weekend avec son Club des Urawa Reds dont il est un des plus grand fer de lance. En effet il a activement participé à la résurrection des Reds cette année ce qui démontre un bon état d’esprit de la part d’Haraguchi quand on sait d’où reviennent les Reds. Il pourrait donc lui aussi attirer les yeux des observateurs des Clubs Européens.

4) Hiroki Sakai : Hiroki Sakai a été l’année dernière un des principales artisans de la victoire en Championnat des Kashiwa Reysol l’année de leur accession en J1 et a impressionné tout au long de la saison. En effet son profil n’est pas sans rappeler celui du latéral de Tottenham Gareth Bale puisque comme lui il possède une facilité de débordement et de centre qui amène souvent des actions de but. Mais même s’il n’a pas encore la même efficacité que Bale il va sans doute être un des points forts de l’équipe espoir pendant ces JO. Quoiqu’il en soit Hiroki Sakai va pouvoir dès l’année prochaine montrer l’étendue de ses talents en Europe puisqu’il a rejoint le Club Allemand d’Hanovre.

5) Shuishi Gonda : Le gardien de but du FC Tokyo et de l’équipe Nationale Espoir est devenu ces dernières années et surtout l’année passée un des tous meilleurs gardiens de but japonais et a bien aidé son Club à remonter en J1 et l’équipe espoir à se qualifier pour les Jeux Olympiques. Même s’il reste encore quelques fois perfectible au niveau de la concentration il est capable à lui tout seul de remporter un match comme il l’a déjà fait avec le FC Tokyo. Le Japon n’a donc pas de souci à se faire du côté des gardiens de but et Gonda devrait vite devenir un véritable concurrent pour Eiji Kawashima pour la place de titulaire des Samourai Blue.

Ce contenu a été publié dans Divers, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire