Faut–il croire au FC Tokyo cette saison ?

Alors que les 2 seuls titres majeurs du club de la capitale japonaise remontent à 2011 avec un titre de champion de 2e division et la victoire en coupe de l’empereur, cette année le FC Tokyo pourrait créer la surprise au vu du recrutement et de ses victoires lors ses 2 premiers matchs de championnat.

En effet le club de la capitale a été assez actif sur le marché des transferts en faisant le gros coup de cet hiver avec la signature de Yoshito okubo qui malgré les années continue de marquer des buts et qui est surtout le meilleur buteur japonais en activité dans le championnat.

Parmi les autres recrues on retrouve Nagai en provenance de Nagoya ainsi que l’un des meilleurs buteurs de l’année dernière à savoir Peter Utaka qui arrive en pret d’Hiroshima ce qui fera du choix pour combler le ratio de buts de Maeda en baisse ces dernières années.

Tokyo enregistre aussi l’arrivée de Takahagi de retour au Japon ainsi que le retour au Club de ota après un passage plus ou moins réussi en Europe.

La dernière recrue se trouve dans le but avec la présence de Akihiro Hayashi qui est une valeur sûre a ce poste.

Les hommes de Shinoda semblent avoir un bon effectif d’autant plus que le joueur vitrine de l’équipe Morishige est resté au club alors qu’il était sollicité pour quitter la capitale.

Quoiqu’il en soit Tokyo pourra s’appuyer sur son effectif qui avait fini la saison dernière sur 4 victoires pour essayer de conserver la place que le club occupe en haut du tableau depuis ses 2 victoires de ce début de championnat.

Un effectif qui compte dans ses rangs le jeune Nakajima qui continue sa progression ainsi que Higashi qui malgré son inconstance reste tout de même un bon joueur capable de créer du jeu.

Autre avantage dont les joueurs de Tokyo pourront profiter est le fait que le club n’est pas qualifié pour la ligue des champions asiatiques qui on le sait est très coûteuse en énergie et qui coûtera donc des forces aux autres favoris.

Les Gasmen ne sont clairement pas des favoris en puissance mais semble armé pour réaliser une bonne saison et pourrait défrayer la chronique comme il l’avait fait en 2011 en remportant la Coupe de l’empereur alors qu’ils évoluaient en 2e division.

Espérons pour les joueurs que cette saison ne se termine pas comme celle de 2010 ou alors qu’ils étaient parmi les favoris ils avaient terminé parmi les équipes reléguées en 2e division.

Ce contenu a été publié dans J.League, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire