J-League 2011 : Une fin de Championnat à suspens

J-League LOGO

J-League LOGO

Après un début de saison 2011 marqué par le tremblement de terre et le tsunami ayant heurté l’Archipel nippon, la J-League 2011 malgré un calendrier chaotique aura tout de même amené comme chaque année son lot de spectacles et va donc se terminer par une fin de saison à suspens tant en haut de classement qu’en bas de tableau. En effet alors qu’il ne reste que quatre journées à disputer en J-League tout reste encore jouable puisque aucun écart considérable n’a encore été creusé.

La lutte pour le titre :

Cette année la course pour le titre de Champion du Japon se jouera donc entre 3 équipes à savoir deux équipes habituées au haut du classement avec les Gamba Osaka et les Nagoya Grampus et la surprise du Championnat les Kashiwa Reysol promue l’année dernière de J2.

L’équipe qui tient la corde pour le moment est l’équipe des Kashiwa Reysol puisqu’elle occupe la tête du classement avec seulement deux longueurs d’avance sur les Gamba Osaka et a donc son destin entre les mains. Quoiqu’il en soit les Reysol auront réalisé pour leur retour en J1 une saison énorme et pourrait être la première équipe à remporter le titre l’année de l’accession à la J1. Seul bémol les Reysol possèdent la moins bonne différence de buts des 3 candidats au titre et n’a pas forcément la même expérience que les Gamba ou les Grampus.

A la deuxième place du classement on retrouve donc les Gamba Osaka qui possèdent la meilleure attaque du Championnat avec 71 buts inscrits en leur faveur et qui proposent de plus un jeu attractif ce qui ferait sans aucun doute un beau champion. Malheureusement pour eux les Gamba possèdent une des moins bonne défense du Championnat et devront disputer deux matchs difficiles contre les Vegalta Sendai et les Kashima Antlers.

Le troisième candidat au titre de Champion n’est autre que le champion en titre en la présence des Nagoya Grampus qui semblent l’Equipe la mieux armée pour remporter le titre même s’ils comptent pour le moment trois points de retard sur les Reysol. En effet l’Equipe des Grampus semble posséder plus d’expérience que les deux autres protagonistes avec la présence sur le banc de Stojkovic qui pourrait permettre à son équipe de remporter un deuxième titre consécutif de Champion du Japon.

 La Course pour la quatrième place :

La lutte pour la quatrième place potentiellement qualificative pour la Ligue des Champions Asiatique en cas de victoire d’une des trois premières équipes du Championnat en Coupe de l’Empereur va se jouer entre les Yokohama F-Marinos et les Vegalta Sendai.

Les Vegalta Sendai ont profité de leur excellent début de saison pour emmagasiner de la confiance qui leur a permis malgré un passage à vide de rester dans le haut du tableau grâce entre autres à leur excellente défense avec seulement 24 buts encaissés. Les Vegalta Sendai sont de plus visiblement un peu plus en forme que les Marinos en cette fin de saison ce qui pourrait peser lors de cette lutte pour la 4ème place.

Les Yokohama Marinos quant à eux auront fait partie de la lutte pour le titre la plupart de la saison mais malheureusement pour eux la fatigue les a semble-t-il rattrapé en cette fin de saison et malgré leurs résultats en dent de scie ils lutteront tout de même pour obtenir une belle quatrième place lors de cette édition de la J-League.

Même si la lutte pour cette place de quatrième semble ne concerner que les Marinos et les Vegalta Sendai, les Kashima Antlers qui possèdent 7 points de retard sur l’équipe de Sendai pourraient bien coiffer au poteau les Marinos et les Vegalta et ainsi terminer en beauté une saison que l’on peut dire de transition.

La Bataille du maintien :

Alors que les Avispa Fukuoka sont dores et déjà condamnés mathématiquement à descendre en J2 et que la situation des Montedio Yamagata semble inexorable la bataille du maintien en cette fin de saison ne devrait concerner uniquement la 16ème place du classement. Les deux équipes qui devraient lutter pour éviter la 16ème place sont donc les Urawa Reds qui ont récemment changé d’entraîneur après une saison catastrophique et les Ventforet Kofu pourtant emmener par un Mike Havenaar qui domine le classement des buteurs avec 16 réalisations en Championnat au compteur. A noter que la situation des Omiya Ardija n’est guère plus confortable puisqu’ils ne se trouvent seulement qu’à 5 points de la zone rouge de relégation.

Cette fin de saison 2011 de J-League s’annonce donc remplie de suspens à tous les étages au classement ce qui peut d’ailleurs être considéré comme une des marques de fabrique de la J-League qui tous les ans nous propose un Finale haletant.

Ce contenu a été publié dans J.League, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire