J.League 2018 : Que sait-on après 4 journées ?

L'attaquant brésilien Jo semble avoir déjà trouvé ses marques au Nagoya Grampus.
L’attaquant brésilien Jo semble avoir déjà trouvé ses marques au Nagoya Grampus.

Après 4 journées de championnat, il est assez difficile de tirer quelques enseignements que ce soit, mais quelques tendances sont quand même présentes.

En effet, seules 4 équipes sont encore invaincues cette saison, et 4 équipes n’ont pas encore remporté le moindre match.

4 équipes bien parties

Parmi les équipes invaincues, le champion en titre, le Kawasaki frontale semble bien parti, en championnat tout du moins, car la ligue des champions asiatiques a tourné au fiasco.

Après 4 journées le Kawasaki frontale a déjà subi 4 défaites en ACL et il faudrait un miracle pour que Kawasaki passe la phase de groupes.

Quoi qu’il en soit Kawasaki occupe la tête du classement de la J.League 2018 avec 10 points, et le Frontale sera sans doute favori pour conserver son titre de champion.

À la 2e place du classement on retrouve les Sanfrecce Hiroshima qui vivent un début de saison inespérée au vu de la saison dernière.

Hiroshima qui avait lutté contre la relégation en 2017 semble être bien parti, surtout que les archers se sont imposés à Urawa et à Kashima ce qui est assez difficile à réaliser.

Même s’il est difficile de croire que les Sanfrecce pourraient se mêler à la course au titre, les supporters d’Hiroshima devraient vivre une saison moins stressante.

2 autres équipes surprises occupent la 3e et la 4e place du classement.

C’est donc le Shimizu S pulse qui est 3e après la aussi une saison 2017 difficile avec une 14e place au classement.

L’arrivée de Crislan semble donc avoir été bénéfique pour l’ancien club de Shinji Okazaki.

Le Vegalta Sendai est quant à lui 4e, et les supporters du club vont sans doute se rappeler des 2 belles saisons qui avaient suivi le terrible tsunami de 2011.

Espérons pour ces 2 équipes que les choses ne se gâtent pas.

En dehors de Kawasaki qui est à sa place, ce début de saison est donc plutôt surprenant quand on regarde le haut du Classement avec 3 équipes inattendues.

3 équipes majeurs en difficulté

Parmi les équipes en difficulté en ce début de saison, le cas du Gamba Osaka semble le plus inquiétant.

Le Gamba Osaka a commencé cette saison par 3 défaites consécutives, et le match nul obtenu après un déficit de 2 buts contre le Kashiwa Reysol à domicile n’est pas des plus rassurants.

Le départ de Yosuke Ideguchi à Leeds n’est sans doute pas innocent dans ce début de saison et la nomination de Levir Culpi en tant qu’entraîneur semble une erreur de casting.

Le Gamba Osaka qui occupe la dernière du classement est donc en difficulté, et le futur de cette équipe cette saison n’est pas vraiment prévisible.

Le début de saison des champions d’Asie en titre, les Urawa Reds n’est guère plus brillant, puisque le club de Saitama a déjà subi 2 défaites, qui plus est à domicile.

La aussi l’un des meilleurs joueurs de l’équipe est partie en la faveur de Rafaël Silva, qui a rejoint la 2e division chinoise, et son remplaçant Martinus n’a pas vraiment le même style de jeu.

Les Urawa Reds, qui occupent actuellement la 17e place, semblent bien parties pour revivre un championnat en demi-teinte comme l’année dernière.

Après une saison 2018 qui a vu le Cerezo Osaka terminé à la 3e place du championnat et remporté les 2 coupes, les espoirs étaient grands du côté des supporters.

Mais le Cerezo peine à redémarrer le moteur avec 3 matchs nul et une défaite au compteur et une campagne en ligue des champions asiatiques qui pourraient tourner court.

Et pourtant l’effectif est sensiblement le même que l’année dernière ce qui pourrait permettre a cette équipe de rebondir assez vite même si Hiroshi Kiyotake est à nouveau blessé.

3 promus aux objectifs différents

Parmi les promus cette année, le Nagoya Grampus semble être l’équipe qui vise le plus haut au classement au vu du recrutement.

Et les choses semblent être bien parties avec un Jo qui semblent avoir trouvé ses marques dans l’attaque de Nagoya, et un Mitchell Langerak plutôt bon dans les buts du Grampus.

Seule ombre au tableau, la défaite à domicile contre le Kawasaki frontale qui peut signifier que Nagoya aura du mal à élever son niveau de jeu contre les équipes majeures du championnat.

Une saison qui verrait Nagoya remporté le championnat n’est pas vraiment à espérer mais l’ancien club d’Arsène Wenger semble pouvoir viser le haut du tableau avec pourquoi pas une qualification en ACL.

Du côté du Shonan Bellmare et du V Varen Nagasaki l’objectif sera sans doute le maintien.

De ce point de vue le Shonan Bellmare semble mieux armé pour réaliser cet objectif avec un capital confiance acquise après sa superbe saison en 2e division l’année dernière.

Le V Varen Nagasaki semble lui plus en difficulté et devrait lutter tout en bas de classement lors de cette saison.

2 favoris aux aguets

Du côté des autres favoris pour le titre, les Kashima Antlers sont en embuscade à la 6e place, malgré une défaite surprise à domicile contre les Sanfrecce Hiroshima.

Le recrutement d’avant saison a été signe de stabilisé avec en plus le retour d’un des joueurs préférés des japonaises, Atsuto Uchida après un passage plus que réussie en Allemagne.

Les Kashima Antlers qui sont passés à côté du titre l’année dernière, auront de plus à cœur de prouver qu’ils ne sont pas l’équipe la plus titrée du Japon par hasard.

Quoi qu’il en soit Kashima est tout de même l’équipe japonaise la mieux parti en ACL puisque les Antlers ont quasiment qualifié pour la 2e phase.

Juste derrière, le Kashiwa Reysol est aussi à l’affût surtout que le club a fait signer 2 recrues intéressantes, en la faveur de Ataru Esaka et Yusuke Segawa soit les 2 joueurs à avoir surnager l’année dernière à Omiya.

Kashiwa occupe donc la 7e place du classement et peut encore se qualifier pour les huitièmes de finale de l’ACL, ce qui est positif surtout pour la confiance.

Kashiwa est donc un favori potentiel pour le titre, surtout que Cristiano semble en forme et que Kosuke Nakamura continue d’impressionner dans les cages des rois du soleil.

Retrouvez toutes les infos sur la saison 2018 de la J.League par ici :
http://www.j-leagueblog.com/J-League_tag/j-league-2018/

Laisser un commentaire