J-League : Bilan à mi-saison

J-League LOGO

J-League LOGO

La saison 2011 de J-League ayant rattrapé son retard dû au séisme du 11 mars le weekend dernier on attaque donc la deuxième partie de cette saison puisque l’on jouera la dix-neuvième journée le weekend prochain.

Voici donc en bref ce qu’il faut retenir de cette première partie de la J-League 2011 :

1) Les grosses cylindrées de la J-League :

Nagoya Grampus :
Les champions en titre de la J-League qui partaient grand favori pour conserver leur titre cette année ont réalisé une première partie de saison de qualité malgré un début de saison un peu poussif mais ont semblé monter en puissance au fil des matchs et occupent la troisième place à mi-parcours. Stojkovic s’appuie sur un effectif qui n’a pas connu beaucoup de chamboulement cette année et qui s’est même renforcé avec l’arrivée de Jungo Fujimoto auteur d’une arrivée remarquée. Les Grampus restent donc les grands favoris de cette saison surtout si leur duo Kennedy/Tamada continue de briller et que les jeunes joueurs tels que Nagai ou Kanazaki continuent leur progression.

Gamba Osaka :
Les Gamba fidèles à leur philosophie de jeu de l’attaque à tout va ont pour leur part réalisé une plutôt bonne première partie de saison puisqu’ils occupent la quatrième place du classement à quatre longueurs du leader avec un match en moins, mais si les Gamba veulent jouer le titre cette année ils devront faire face aux deux départs significatifs enregistrés en cette mi-saison puisque Adriano a rejoint le Qatar tandis que la jeune star de l’Equipe Takashi Usami a lui rejoint le géant européen du Bayern de Munich. Malgré cela les Gamba restent une équipe phare du Championnat de J-League avec à la manœuvre un Yasuhito Endo toujours aussi en vue et un Lee Keun Ho toujours réaliste dans la surface de réparation.

Kashima Antlers :
Les Antlers qui ont dominé pendant longtemps la J-League avant d’être détrônés l’année dernière par les Grampus semblent se diriger vers une année de transition puisque l’entraîneur de l’équipe Oliveira tente de faire la place aux jeunes dans un effectif vieillissant ce qui amène à des résultats en dents de scie. En effet les Antlers ont déjà subi huit défaites cette saison et occupent une inquiétante quatorzième place et ils devront de plus faire avec le départ de Masahiko Inoha dans le championnat croate. Quoiqu’il en soit les Antlers qui ont été l’une des équipes ayant les plus touchées lors du séisme du 11 mars dernier puisque leur stade a dû subir des réparations et que leur terrain d’entraînement était inutilisable ce qui n’a pas facilité les choses ne feront sans doute pas partie cette année de la lutte pour remporter la J-League.

Kawasaki Frontale :
Les Frontale qui l’année dernière avaient eu du mal à se remettre du départ de certains joueurs semblent cette année être en mesure de jouer les premiers rôles puisqu’ils occupent à mi-parcours une encourageante cinquième place. Quoiqu’il en soit les Frontale pourront cette année compter sur leurs joueurs d’expérience tels que les ex-internationaux Kengo Nakamura et Junichi Inamoto ainsi que sur leur buteur Juninho et sur leur jeune attaquant Yu Kobayashi.

Urawa Reds :
Les Urawa reds qui restent l’une des grosses cylindrées de ce championnat surtout grâce à leur nombre important de supporters ont cette année encore déçu malgré le changement complet du Staff lors de l’inter-saison. Les Reds ont de plus récemment enregistré le départ d’Edmilson et devront réussir un redressement s’ils ne veulent pas finir l’année sur une nouvelle saison blanche. Mais les Reds pourront compter sur leur attaquant espoir Genki Haraguchi qui réalise une première partie de saison.

2) Les surprises :

Kashiwa Reysol :
La grosse surprise de cette année 2011 à mi-saison est sans aucun doute l’équipe des Kashiwa Reysol qui avait remporté le Championnat de J-League J2 l’année dernière. Les Reysol qui semblent bien partis pour réaliser le même exploit que les Cerezo Osaka l’année dernière ou bien que les Sanfrecce Hiroshima l’année d’avant, à savoir obtenir une place en Ligue des Champions Asiatique l’année de l’accession à la J1, peuvent compter sur leur duo Hideaki Kitajima et Junya Tanaka qui allie la jeunesse à l’expérience ainsi que sur leur brésilien Léandro Domingues pour réaliser une bonne seconde partie de J-League.

Vegalta Sendai :
L’autre équipe à avoir animé cette première partie de la J-League 2011 a été l’équipe des Vegalta Sendai qui malgré les dégâts subis directement par la Club et ceux très importants subis par la ville de Sendai a réussi une excellente première partie de saison puisqu’ils ont souvent été à la lutte avec les Kashiwa Reysol. Malgré la perte de leur attaquant légendaire Marquinhos qui après les événements du 11 mars a préféré repartir au Brésil avec sa famille les Vegalta ont été solides puisqu’ils possèdent une des meilleures défenses du Championnat et ont réussi à faire plier les défenses adverses grâce à un bon Shingo Akamine. Mais malgré ce début de saison les Vegalta semblent récemment en perte de vitesse et ne devraient malheureusement pour eux pas pouvoir continuer sur le même rythme qu’en début de saison.

Yokohama F-Marinos :
Le Club des Yokohama qui avait déjà réalisé un bon début de saison l’année dernière semble cette année capable de tenir un peu mieux le rythme et pourrait bien continuer à animer le haut du classement lors de la deuxième partie de la saison de J-League. Pour ce faire les Marinos pourront s’appuyer sur leur bonne défense commandée par le duo Nakazawa/Kurihara et sur leurs joueurs expérimentés comme par exemple Nakamura ou bien Oguro toujours capables de sortir un exploit du chapeau. Les Marinos seront donc une équipe à suivre puisqu’elle semble avoir retrouvé un peu de sa gloire d’antan.

3) Le milieu de tableau :

Dans le ventre mou du classement on retrouve deux équipes de choix qui avaient représenté le Japon lors de la Ligue des Champions Asiatiques récemment puisque les Sanfrecce Hiroshima et les Cerezo Osaka occupent actuellement le milieu de classement et payent certainement les nombreuses coupes qu’ont subi leurs effectifs en début de saison ou cet été. On retrouve également en milieu de classement les Jubilo Iwata emmenés par leur buteur toujours efficace Ryoichi Maeda et les Shimizu S-Pulse en plein renouveau et qui peuvent compter sur Shinji Ono pour animer les débats. Deux autres équipes cette année semblent destinées au ventre mou du classement en la faveur des Omiya Ardija et des Albirex Niigata qui malgré leur nombreux supporters obtiennent des résultats de moins en moins convainquant au fil des saisons de J-League.

4) La lutte pour le maintien :

Cette année la lutte pour le maintien va se jouer surtout pour la seizième place puisque les Avispa Fukuoka et les Montedio Yamagata sont en très grosses difficultés voire dors et déjà condamnés à descendre en deuxième division de J-League. Autre promu à être menacé par une descente en division inférieure les Ventforet Kofu qui comptent pourtant dans son effectif un des meilleur buteur du Championnat puisqu’à ce jour Mike Havenaar a déjà inscrit 9 buts. Les Vissel Kobe qui s’étaient sauvés in extremis lors de la saison passée vont semble-t-il devoir lutter encore cette année pour éviter de descendre en division inférieure.

Ce contenu a été publié dans J.League, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire