J-League Day-34 : Rendez-vous l’Année prochaine

Tamada marque pour les Grampus mais les Reysol sont tout de même champions

Tamada marque pour les Grampus mais les Reysol sont tout de même champions

Ce weekend s’est donc joué la dernière journée de cette saison 2011 de J-League qui a vu les Reysol devenir pour la première fois de leur histoire Champions de J-League J1 grâce à leur victoire 3 à 1 en déplacement chez les Urawa Reds.

De leur côté les Nagoya Grampus avaient fait ce qu’il fallait en cas de faux pas du leader puisqu’ils se sont imposés à l’extérieur 1 à 0 face aux Albirex Niigata sur une réalisation de Keiji Tamada.

Les Gamba Osaka qui pouvaient eux aussi remporter le titre lors de cette dernière journée ont quant à eux signé une belle victoire 3 à 1 sur le terrain des Shimizu S-Pulse grâce entre autres à un doublé de Lee Keun Ho, mais malgré cette victoire Akira Nishino n’aura pas réussi à donner le titre aux Gamba avant sont départ.

Du côté de la lutte pour la 4ème place ce sont finalement les Vegalta Sendai qui ont tiré leur épingle du jeu puisque suite à leur victoire à domicile 2 à 0 face aux Vissel Kobe combinée au match nul 1 partout des Yokohama Marinos face aux Kashima Antlers, les Vegalta Sendai ont grillé la priorité aux Marinos.

Dans les autres matchs de cette 34ème journée de la J-League les Ventforet Kofu ont confirmé leur descente en division inférieure suite à leur défaite 3 à 1 contre les Omiya Ardija, les Jubilo Iwata ont terminé la saison sur un succès à domicile 2 à 1 face aux Kawasaki Frontale et les Montedio Yamagata se sont inclinés à domicile 3 à 1 contre les Sanfrecce Hiroshima.

Et enfin le carton de cette journée est venu du côté des Cerezo Osaka qui pour leur dernier match de la saison devant leur public ont lourdement battu les Avispa Fukuoka sur le score de 7 à 1 avec dans ce match un but d’Hiroshi Kiyotake qui a peut-être signé ici son dernier but pour les Cerezo.

Ce contenu a été publié dans J.League, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire