Retour rapide sur la saison 2011 de J-League

Les Kashiwa Reysol célèbrent leur titre de Champion du Japon

Les Kashiwa Reysol célèbrent leur titre de Champion du Japon

Alors que cette saison 2011 de J-League restera dans l’histoire comme la saison durant laquelle le Japon a été touchée par une de ses plus grande catastrophe avec le séisme du 11 mars dernier, mais elle restera aussi comme une des saisons les plus surprenantes avec en point d’orgue le couronnement des Kashiwa Reysol un an seulement après avoir remporté le Championnat de J-League J2.

En effet après un très bon début de Championnat de la part des Reysol, la plupart des fans de foot japonais ne pensaient pas que le Club entraîné par Nelsinho Baptista pourrait garder ce rythme jusqu’à la fin et pourtant les Reysol ont occupé la tête du Championnat la majorité du temps et ont donc été sacrés logiquement Champions de cette année 2011. Ce titre de Champion est sans doute dû à un effectif de qualité qui compte dans ses rangs entre autres Hiroki Sakai, Leandro Domingues, Jorge Wagner et le jeune Junya Tanaka qui a honoré sa première sélection en Equipe Nationale lors du match qui a opposé le Japon à l’Islande. Les Kashiwa Reysol ont de plus fait honneur au football japonais avec un bon parcours lors de la Coupe du Monde des Clubs avec une quatrième place à la clé dans cette Compétition.

Les qualifiés en ACL :

Derrière ce beau Champion ont retrouve les Nagoya Grampus qui n’ont malheureusement pour eux pas réussi à remporter un deuxième titre d’affilé à cause d’un début de championnat poussif et d’un passage à vide cet été. Mais malgré une deuxième place en J-League et un parcours moyen en ACL les Grampus ont réalisé une saison plutôt bonne et possèdent une des plus belle équipe de la J-League avec en tête le meilleur buteur du Championnat Josh Kennedy accompagné de l’inévitable Keiji Tamada, ainsi qu’un Jungo Fujimoto auteur récemment de son premier but pour le Japon. Nagoya reste donc un des principal favori pour la saison prochaine de J-League.

De leur côté les Gamba Osaka finissent troisième du Championnat au terme d’un exercice où la tactique de tout pour l’attaque aura eu le mérite de permettre aux Gamba d’y croire jusqu’à la dernière journée. La saison des Gamba est finalement résumée par le match qui les a vu battre les Frontale sur leur terrain sur le score de 6 à 3 avec une attaque prolifique et une défense beaucoup trop laxiste pour espérer remporter le Championnat ou la League des Champions Asiatique. C’est sûrement à cause de ce problème d’équilibre qu’Akira Nishino ne sera plus l’entraîneur des Gamba l’année prochaine après dix années de bons et loyaux services. Malgré cela les Gamba ont tout de même été une des grandes équipes de cette saison 2011 surtout lorsque l’on considère leur participation en ACL coûteuse en énergie et les départs lors de la mi-saison d’Adriano et du grand espoir des Gamba Takashi Usami vers le Bayern.

Le bas du classement :

Si les kashiwa Reysol ont connu un véritable conte de fée cette année on ne peut pas en dire autant pour les deux autres promus Ventforet Kofu et Avispa Fukuoka qui au terme de cet exercice 2011 retournent en seconde division de J-League.

En effet après avoir connu un début de saison avec dix défaites consécutives les Avispa Fukuoka n’ont jamais pu croire à une chance de maintien mais auront tout de même eu les ressources mentales pour ne pas finir dernier du classement, laissant cet « honneur  » aux Montedio Yamagata qui ont vécu une saison particulièrement difficile avec en point final la défaite 5 à 0 à domicile concédée face aux Avispa Fukuoka.

En revanche les Ventforet Kofu ont certes été relégués à la fin du Championnat mais auront tout au long de la saison été en position de se sauver avec quelques bons résultats notamment leur victoire contre les deux Clubs d’Osaka. Quoi qu’il en soit les Ventforet Kofu peuvent dire un grand merci à leur buteur international Mike Havenaar qui aura tout de même réussi à inscrire un total de 17 buts cette saison ce qui lui a valu la 2ème place au classement des meilleurs buteurs derrière Kennedy et d’être nommé dans l’Equipe type de J-League.

A la quinzième place du classement soit juste au dessus de la zone de relégation on trouve avec surprise ou non l’équipe des Urawa Reds qui malgré un recrutement plutôt positif et un nombre de supporters toujours aussi important a réalisé une saison catastrophique surtout lorsque l’on connait la gloire passée de cette équipe;et même si les Reds ont tenté de se rattraper avec la Nabisco Cup là aussi ils ont échoué puisqu’ils ont été battus en finale par les Kashima Antlers. Les Reds devront vite se remettre sur pied s’ils veulent pouvoir rebondir cette saison et viser au moins la première partie du tableau.

Un bon crû 2011 :

Malgré un calendrier perturbé par les événements du 11 mars, cette saison de J-League aura tout de même été de bonne qualité avec un suspens présent jusqu’à la dernière journée du Championnat, de nombreuses surprises avec la victoire des Kashiwa Reysol et la très bonne saison des Vegalta Sendai, et surtout une bonne ambiance caractéristique du Football au Japon. Pour conclure lors de cette saison 2011, 869 buts ont été inscrits en Championnat pour une moyenne de 2,84 buts par match.

Ce contenu a été publié dans J.League, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire