Retour sur la 20ème saison de J-League

Les Sanfrecce Hiroshima célèbrent leurs deuxième titre consécutif de champion du Japon

Les Sanfrecce Hiroshima célèbrent leurs deuxième titre consécutif de champion du Japon

Alors que la J-League fêtait ses 20ans d’existence lors de la saison passée, les joueurs ont profité de cette occasion pour offrir un véritable spectacle offensif aux fans de football nippons puisque pas moins de 879 buts ont été inscrits en J1 pour une moyenne de 2.87 buts par match.

De plus cette saison anniversaire des 20 ans était placée sous le signe du suspens puisque le titre de Champion de J1 a dû attendre la dernière journée pour trouver preneur.

La prochaine saison approchant à grands pas puisqu’elle débutera ce weekend c’est l’occasion idéale pour revenir sur la 20ème saison de J-League.

Les Sanfrecce Hiroshima sur le fil

Une chose est sure, les Sanfrecce Hiroshima se souviendront longtemps de la dernière journée du Championnat de J-League 2014 puisqu’ils sont parvenus à remporter un deuxième titre consécutif alors qu’ils n’avaient pas leur destin entre leurs mains.

En effet les Yokohama F-Marinos qui n’avaient besoin que d’une victoire pour assurer leur titre ayant perdu lors de la dernière journée ce sont les Sanfrecce Hiroshima qui au bénéfice de leur victoire 2 à 0 sur la pelouse des Kashima Antlers ont réussi à conserver leur titre de Champion ce qui n’était pas arrivé depuis les Antlers lors de la saison 2009.

Malgré cette victoire acquise lors de la dernière journée les Archers d’Hiroshima ont amplement mérité leur titre puisqu’ils ont fini meilleure défense de la saison avec seulement 29 buts encaissés grâce entre autres à leur gardien de buts international Shusaku Nishikawa toujours décisif dans les cages.

De plus les Sanfrecce peuvent encore dire merci à Hisato Sato qui malgré une saison moins prolifique que l’année d’avant a tout de même réussi à tirer l’équipe vers le haut.

Autre joueur en vue cette saison le milieu de terrain Toshihiro Aoyama dont les bonnes performances lui ont permis de goûter aux joies de l’équipe Nationale l’année passée.

Quoiqu’il en soit la J-League a de nouveau un beau Champion cette année et grâce à ses deux titres consécutifs les Sanfrecce Hiroshima ne seront certainement plus considérés comme une surprise.

Grâce à leur titre de Champion, les Sanfrecce disputeront l’année prochaine l’ACL qu’ils joueront espérons le sérieusement cette année après l’avoir totalement laissé de côté l’année passée.

La Coupe de l’Empereur comme lot de consolation pour les Yokohama F-Marinos

Malgré la perte du titre lors de la dernière journée de Championnat, Les Yokohama F-Marinos se sont vite repris puisqu’ils sont parvenus à remporter quelques semaines plus tard la Coupe de l’Empereur en s’imposant 2 à 0 en finale contre les Sanfrecce Hiroshima prenant ainsi leur revanche sur l’Equipe qui leur avait ravi le titre en J-League.

Plusieurs éléments peuvent expliquer la bonne saison des F-Marinos en commençant par la très bonne saison de Shunsuke Nakamura qui lui a valu d’être élu meilleur joueur de la saison ainsi que la confirmation du talent de Manabu Saito auteur de plusieurs buts magnifiques et décisifs tout au long de la saison.

On peut citer aussi les 16 buts inscrits par le vétéran Marquinhos qui a bien aidé son Club surtout en début de saison et le bon travail de Tetsuya Enomoto dans les cages qui a permis aux joueurs de Yokohama de pouvoir se battre pour le titre jusqu’à la fin.

Avec cette deuxième place et la victoire en Coupe de l’Empereur les Yokohama F-Marinos ont donc réussis leur exercice 2013 et disputeront la Ligue des Champions Asiatiques la saison prochaine.

Une fin de saison quasi parfaite pour les Kawasaki Frontale

Après avoir connu un début de saison plutôt difficile qui pouvait laisser entrevoir une saison de galère les Kawasaki Frontale ont réussi à reprendre le dessus avec notamment une fin de saison canon qui les a vus remporter 7 des 8 derniers matchs de la saison et ainsi finir 3ème du Championnat.

Les Kawasaki Frontale peuvent en tous cas dire merci à l’ex international japonais Yoshito Okubo qui a fini meilleur buteur de la J1 avec un total de 26 buts inscrits ce qui a bien aidé aux bonnes prestations de son équipe cette année.

A noter aussi les bonnes saisons de Renato bien en accord avec son collègue d’attaque Okubo et de Kengo Nakamura qui n’a rien perdu de sa vision du jeu et de sa précision dans les passes.

Grâce à cette 3ème place les Frontale disputeront l’ACL la saison prochaine et pourraient bien réalisés de bonnes performances dans cette compétition.

Les roses des Cerezo Osaka qualifiés en ACL

Alors que les Gamba Osaka avaient été relégués en J2 la saison dernière, ce sont les Cerezo Osaka qui ont fait basculer la ville en rose en obtenant la 4ème place du classement lors de la dernière journée en s’imposant 5 à 2 face aux Reds d’Urawa avec qui ils étaient à la lutte.

Pour obtenir ce résultat les Cerezo se sont appuyés toute la saison sur leurs jeunes joueurs tels que Ogihara, Yamaguchi ou bien Minamino qui a impressionné les observateurs en pré-saison et qui a par la suite démontré tout son potentiel.

Mais les Cerezo Osaka ont surtout pu compter cette saison sur un Yoichiro Kakitani en feu qui a inscrit 21 buts en Championnat cette année et qui a sans doute attisé la curiosité des plus grands Clubs Européens vu son niveau actuel.

Quoi qu’il en soit avec cette 4ème place les Cerezo Osaka sont la 4ème équipe japonaise qualifiée pour la prochaine Ligue des Champions Asiatiques lors de laquelle ils pourraient bien briller.

Les Kashiwa Reysol brillant en Coupe

Malgré une saison décevante en Championnat qui a vu les Kashiwa Reysol finir à la 10ème place du classement, les Reysol ont tout de même réalisé de belles choses cette année lors des Coupes.

En effet les Kashiwa Reysol ont remporté un nouveau titre cette année puisqu’ils se sont imposés 1 à 0 contre les Urawa Reds lors de la Finale de la Nabisco Cup.

De plus les joueurs de Kashiwa sont allés jusqu’en demi-finale de la Ligue des Champions Asiatiques lors de laquelle ils se sont certes lourdement inclinés mais contre le futur vainqueur de la Compétition les Guangzhou Evergrande qui semblaient intouchables cette année.

Parmi les joueurs clé de cette année on peut citer le trio Brésilien Jorge Wagner, Léandro Domingues, et Cleo qui ont été décisifs cette saison ainsi que Masato Kudo auteur de 19 buts en Championnat cette année qui a participé au succès en Coupe des Reysol.

Le rêve devient cauchemar pour les Omiya Ardija

Alors que les Omiya Ardija semblaient bien partis pour être l’Equipe surprise de la saison 2013 de J-League la roue a vite tourné pour ces derniers qui ont finalement terminés à leur habituelle quatorzième place.

En effet après avoir connu une bonne fin de saison 2012 suivie d’un très bon début d’exercice 2013 qui a vu les écureuils de Saitama enchaîner 21 matchs sans défaite les Dirigeants du Club ont décidé à la surprise générale de licencier l’entraîneur Zdenko Verdenik ce qui a précipité l’Equipe dans la tourmente.

Au final les Omiya Ardija ont fini à la même place que d’habitude mais en jouant cette fois-ci aux montagnes russes puisqu’ils sont passés de la première place à la quatorzième en l’espace d’une saison en réalisant une deuxième partie de saison catastrophique avec seulement trois victoires au compteur.

Jubilo Iwata : un nouveau géant du football Japonais au tapis

Après la relégation surprise du FC Tokyo en 2010 ainsi que celle tout aussi surprenante des Gamba Osaka et des Vissel Kobe en 2012 un nouveau géant du Football Japonais va goûter aux joies de la deuxième division l’année prochaine puisque le Jubilo Iwata a fini 17ème soit dans les places de relégable.

En effet malgré un effectif de qualité composé entre autres du légendaire Kawaguchi dans les cages ainsi que des Internationaux Japonais Inoha, Komano, Maeda, et de l’espoir du Club Yamada les Jubilo Iwata n’ont jamais trouvé leur rythme cette saison.

En dépit de la nomination à la tête de l’Equipe en cours de saison de l’ancien entraîneur des espoirs japonais Takashi Sekizuka les Jubilo Iwata sont donc relégués en J-League J2 mais devraient être tout de même favoris de cette seconde division.

Ce contenu a été publié dans J.League, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire