Samouraïs bleus : 2e défaite consécutive pour le Japon

Kenyu Sugimoto, entrée en cours de match, n'a pas réussi à égaliser pour les samouraïs bleus
Kenyu Sugimoto, entrée en cours de match, n’a pas réussi à égaliser pour les samouraïs bleus

Le Japon, qui disputait hier à Bruges un match amical contre la Belgique s’est incliné, et a subi sa 2e défaite consécutive après celle contre le Brésil.

En effet, les samouraïs bleus se sont inclinés sur le score de 1–0 sur un but inscrit à la 72e minute de jeu par Lukaku.

Vahid Halilhodžic, qui avait décidé d’aligner une équipe pratiquement semblable que lors du dernier match amical, n’a pas forcément appris grand-chose après cette rencontre.

11 de départ :

Kawashima, Nagatomo, Makino, Yoshida,  Hiroki Sakai,Yamaguchi, Ideguchi, Haraguchi, Nagasawa, Asano, Osako

Malgré 10 premières minutes à l’avantage du Japon, la Belgique a vite remit les choses au point en prenant le contrôle de la balle et du match.

Mais, la domination stérile de la Belgique n’a pas empêché le Japon de placer quelques contre avec notamment une tête de Osako au-dessus de la cage adverse.

On retiendra aussi de cette première mi-temps pour le Japon une bonne attitude sur coup franc avec un duo Makino/Yoshida dominateur dans les airs.

À noter aussi, les bonnes performances des 2 joueurs de ligue, à savoir Hiroki Sakai et surtout Eiji Kawashima auteur de quelques parades décisives.

En seconde période, dans un match moins emballé et moins emballant, c’est finalement la Belgique qui a concrétisé sa domination en inscrivant le seul but du match par Lukaku.

Malgré une fin de match ou le Japon s’est montré dangereux, les joueurs japonais ont subi leur 2e défaite consécutive et la première contre la Belgique dans l’histoire de l’équipe nationale Japonaise.

Cette nouvelle défaite, à mis en lumière les lacunes dans l’animation offensive japonaise et surtout dans la liaison entre le milieu terrain et l’attaque qui semble symptomatique chez cette équipe.

La situation n’est pas encore désespérée, mais Vahid Halilhodžic devra vite trouver une solution pour que le Japon puisse espérer passer la phase de groupes à la coupe du monde en Russie.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.