Les Nadeshiko qualifiés pour les jeux Olympiques de Londres

Logo JO Londres 2012
Logo JO Londres 2012

L’équipe Nationale Japonaise de Football féminin a validé ce jeudi en Chine son billet pour les prochains Jeux Olympiques de Londres 2012avant même de disputer son dernier match de qualification.En effet le match nul 1 partout concédé en toute fin de match par les japonaises face à la Corée du Nord combiné à la courte victoire de l’Australie 1 à 0 face à la Chine a suffit aux Nadeshiko pour obtenir la qualification pour les jeux Olympiques.

Les Championnes du Monde en titre auront donc réalisé pour le moment un parcours quasi parfait lors de ce dernier tour qualificatif puisque les japonaises ont signé trois victoires et un match nul et occupent donc la première place du groupe avec 10 points.

Les Nadeshiko disputeront tout de même leur dernier match des qualifications dimanche prochain face à la Chine dans un match sans intérêt pour le Japon mais qui départagera les trois autres équipes d’Asie encore capables de se qualifier à savoir l’Australie, la Chine, et la Corée du Nord.

Ligue 1 : Le cru 2011/2012 s’annonce bon

Logo Ligue 1
Logo Ligue 1
Logo Ligue 1

Après un exercice 2010/2011 de Ligue 1 qui a vu Lille remporter un doublé Championnat/Coupe de France et Marseille remporter la Coupe en carton (Coupe de la Ligue) au terme d’une saison qui a vu le bon côtoyer le mauvais voire l’exécrable la saison 2011/2012 s’annonce d’ores et déjà comme une saison de bonne facture.

Voici donc mon avis concernant les équipes semblant devoir animer cette saison de Ligue 1.

Les favoris :

Le PSG star du Mercato : Lors de la saison passée le PSG a semblé retrouver un peu de son lustre d’antan puisque les Parisiens ont participé à la lutte pour la Ligue des Champions quasiment jusqu’à la fin du Championnat et malgré une 4ème place synonyme d’échec dans cette bataille le PSG a tout de même réalisé une belle saison. Mais cette année l’arrivée des Qatariens et de Leonardo va sans doute marquer un tournant dans la vie du PSG puisque pas moins de onze joueurs ont été recrutés avec en point d’orgue l’arrivée de Pastore dont les indemnités de transfert en font le joueur le plus cher du Championnat de Ligue 1. Mais comme tout bon amateur de foot le sait bien les individualités ne forment pas forcément une équipe et la mayonnaise risque de mettre un certain temps à prendre.Quoiqu’il en soit le PSG va surement animer cette saison de Ligue1 surtout s’ils évitent leur habituelle crise de décembre.

Le LOSC dans la continuité : Malgré un doublé obtenu en fin de saison passée le Losc a réussi à éviter l’habituel exode massif de ses joueurs inhérent à toute équipe française connaissant le succès puisque seuls les transferts de Gervinho, de Cabaye et de Rami acteurs majeurs du titre semblaient poser problème. Mais Lille a vite remplacé ces joueurs par Pedretti, Payet, et Basa ce qui n’amène pas forcément une baisse de niveau et c’est donc un Lille dans la continuité qui va entamer cette saison et qui pourrait bien cette fois-ci encore remporter le titre même si leur aventure en Ligue des Champions, Compétition qui pourrait les voir aller loin, pourrait leur couter des forces et les handicaper dans la lutte pour le titre. Le Losc reste donc cette année encore une des équipes favorites pour le titre et va sans aucun doute nous proposer encore du jeu cette saison.

L’OL laisse la place aux jeunes : Après une saison décevante tant en Ligue des Champions qu’en Championnat avec une qualification in-extremis pour la nouvelle édition de la Ligue des Champions avec la 3ème place du Championnat l’OL devra vite se faire pardonner auprès de ses supporters cette saison en demi-teinte. Les Lyonnais et leur nouvel entraineur Rémi Garde semblent s’orienter vers une saison de transition lors de laquelle les joueurs du Centre de Formation devraient être intégrés tout au long de l’année puisque côté transferts les départs de Toulalan, Delgado, et Pjanic n’ont pas été comblés par l’arrivée de nouveaux joueurs. Cette stratégie semble payer en ce début de saison puisque l’OL a réussi un bon début d’exercice. Quoiqu’il en soit la domination lyonnaise sur le Championnat de France semble désormais belle et bien révolue et les lyonnais devront patienter encore quelques années avant de retrouver leur niveau d’antan.

L’OM en transition : Le vice champion en titre et vainqueur de la Coupe de la Ligue va sans doute cette année s’orienter vers une année de transition puisque plusieurs joueurs majeurs tels que Heinze, Taiwo, ainsi que Abriel ont été transférés et que seule l’arrivée de Diarra semble avoir amené un plus à l’effectif marseillais. Malgré cela l’OM animera surement cette année de Ligue 1 et même si les joueurs marseillais seront cette année sans doute moins soutenus par leurs supporters puisque le stade est en travaux l’OM reste tout de même un des favoris pour le titre et les nostalgiques seront heureux d’apprendre que le duel PSG/OM va cette année reprendre de plus bel.

Les outsiders :

Du côté des outsiders cette année on retrouve en tête de liste le stade rennais auteur l’année dernière d’une bonne saison et qui a malheureusement explosé en fin de saison puiqu’ils ont finalement fini à la cinquième place du classement mais qui cette année donne l’impression de pouvoir tenir la distance grâce à un mercato intelligent qui a vu Hadji, Feret, et Pitroipa rejoindre le Club Breton.

De son côté Saint-Etienne malgré la perte de Payet et de Matuidi reste quand même cette année un des outsiders du Championnat mais l’ASSE devra aussi faire face à un stade en travaux qui a vu une tribune de Geoffroy Guichard être totalement fermée pendant la réfection.

Enfin cette année on pourra aussi compter sur quelques clubs qui pourraient créer la surprise tels que Toulouse, Sochaux, Montpellier, ou bien encore Bordeaux qui a semble-t-il décidé de repartir de zéro et qui pourrait renaître plus tôt que prévu.

Quoiqu’il en soit cette saison de Ligue 1 pourrait bien pour une fois être synonyme de spectacle et pourrait aussi réconcilier les fans de foot français avec leur Championnat.

Ouzbekistan – Japon : l’analyse

Okazaki donne le point du match nul au Japon
Okazaki donne le point du match nul au Japon
Okazaki donne le point du match nul au Japon

Pour ce second match de qualification pour la Coupe du Monde du Japon Alberto Zaccheroni avait donc décidé de nous gratifier d’une énigme puisque l’Equipe Japonaise était organisée pour démarrer la rencontre dans un surprenant système en 4-3-3 où Hasebe occupait à la fois le poste de Honda et le poste de récupérateur relanceur.

En y réfléchissant bien l’entraineur du Japon avait surement consulté dans la semaine les archives du dernier match opposant l’Ouzbékistan au Japon qui avait vite tourné à la boucherie avec comme chef d’équipe l’arbitre ce qui a sans doute joué dans la décision de Zaccheroni d’aligner une équipe très défensive.

Onze de départ : Kawashima, Uchida, Yoshida, Konno, Komano, Endo, Abe, Hasebe, Kagawa, Okazaki, Lee

Malgré un système de jeu ultra défensif aligné pour la première fois par Zaccheroni l’équipe Ouzbek n’a pas mis plus de 8 minutes avant d’ouvrir le score par l’intermédiaire de Djeparov dans une première mi-temps où les Boys in Blue ont certes contrôlé le ballon mais n’ont jamais réussi à se procurer d’action de but sauf sur deux frappes de loin et lors de laquelle le Japon a été faible à tous les étages.

En seconde mi-temps Zaccheroni sans doute conscient de l’incapacité de son équipe à poser son jeu de passes a donc décidé de revenir au système classique du Japon en 4-2-3-1 avec l’apparition de Kiyotake à la place de Abe et avec le remplacement d’Hasebe en milieu récupérateur.

Ce remplacement a d’ailleurs tout de suite changé les choses puisque la deuxième mi-temps a été dans l’ensemble dominée par le Japon et de bien meilleure qualité côté nippon ce qui s’est traduit par l’égalisation sur une belle tête plongeante d’Okazaki aux six mètres.

Par la suite le Japon aurait même pu remporter le match puisque Havenaar entré en jeu à la place de Lee s’est procuré une occasion franche et que Kagawa a raté la balle de match dans le temps additionnel.

On retiendra donc au terme de cette rencontre que le Japon a obtenu un bon match nul dans une rencontre difficile où chaque équipe a eu sa mi-temps et lors de laquelle l’équipe de l’Ouzbekistan aura prouvé qu’elle n’était pas responsable de la rencontre exécrable qui s’était déroulée deux ans auparavant.

L’autre point important de cette rencontre est sans doute que le Japon semble avoir trouvé son schéma de jeu préférentiel puisque le 4-2-3-1 est le système de jeu dans lequel les Samourai Blue semblent le plus compétitifs.

Quoiqu’il en soit le Japon est en tête de son groupe de qualification à égalité avec l’Ouzbékistan avec 4 points au compteur.

Les Boys in Blue ramènent le nul d’Ouzbekistan

Logo JFA
Logo JFA

Les Samourai Blue qui disputaient ce mardi leur deuxième match de qualification pour la Coupe du Monde 2014 face à l’Ouzbekistan à Tashkent ont ramené un résultat nul 1 partout au terme d’un match où chaque équipe aura eu sa mi-temps.

En effet lors de la première mi-temps les Boys in Blue ont été dominés et ont logiquement concédé l’ouverture du score en début de match avant de revenir en milieu de seconde période grâce à une belle tête plongeante de Shinji Okazaki.

Les Boys in Blue ramènent donc un bon point lors de ce déplacement en Ouzbekistan, surtout contre une équipe ouzbek qui avait créé la surprise de la dernière Coupe d’Asie des Nations AFC en atteignant les demi-finales.

Le Japon disputera son prochain match contre le Vietnam à Kobe le 7 octobre lors d’un match amical avant de reprendre les qualifications pour la Coupe du Monde le 11 octobre lors d’un match qui opposera le Japon au Tadjikistan.

Japon – Corée du Nord : l’analyse

Maya Yoshida donne la victoire au Japon de la tête en toute fin de match
Maya Yoshida donne la victoire au Japon de la tête en toute fin de match
Maya Yoshida donne la victoire au Japon de la tête en toute fin de match

Pour ce premier match de qualification pour la Coupe du Monde 2014 au Brésil le Japon était encore privé de Nagatomo et de Maeda mais devait aussi faire face à la blessure de dernière minute de Honda qui a du subir une opération et qui sera donc absent les trois prochains matchs.

Pour disputer cette rencontre Zaccheroni avait décidé d’opter pour un désormais classique 4-2-3-1 avec la présence en remplacement de Honda du Joueur des Urawa Reds Yosuke Kashiwagi qui avait la chance de jouer devant son public.

Onze de départ : Kawashima, Komano, Yoshida, Konno, Uchida, Hasebe, Endo, Kashiwagi, Kagawa, Okazaki, Lee.

Lors de cette rencontre jouée dans des conditions de jeu difficile puisque la pluie et le vent avaient fait leur apparition, le Japon a réalisé une entame de match plutôt brouillonne et n’a finalement pas réussi à mettre clairement la défense Nord Coréenne en danger dans cette première mi-temps excepté sur quelques frappes de loin.

En seconde mi-temps profitant d’une amélioration des conditions de jeu les Samourai Blue ont commencé à mettre leur jeu en place et ont progressivement pris le match à leur compte tout en ne se créant pas un nombre d’actions suffisant pour parvenir à ouvrir le score face à une équipe Nord Coréenne bien regroupée en défense.

Mais à la soixantième minute l’entrée en jeu de Kiyotake à la place de Kashiwagi auteur d’un match plutôt moyen a changé les choses puisque le Japon s’est tout de suite procurer deux occasions malheureusement pas cadrées puis c’est finalement après le deuxième changement et l’entrée en jeu de Mike Havenaar(qui faisait sa première apparition en équipe nationale)que le Japon a clairement dominé la fin de match.

Et c’est grâce à une succession d’actions sur corner sur lesquelles la défense Nord Coréenne a semblé dépassée que le Japon a ouvert le score par l’intermédiaire de Maya Yoshida grâce à une tête sur un bon centre de Kiyotake.

Le Japon a donc réussi à remporter son premier match de qualification pour la prochaine Coupe du Monde, certes sans y mettre la manière mais le très bon match d’Hasebe ainsi que les bonnes entrées en jeu de Kiyotake et de Havenaar auront permis aux Boys in Blue de surpasser la pression liée à un premier match de qualification pour une grande Compétition Internationale.

Rendez-vous dès mardi pour le match en déplacement du Japon en Ouzbekistan.

Les Samourai Blue s’imposent au bout du bout

logo Brazil 2014
logo Brazil 2014

Les Samourai Blue qui disputaient ce vendredi au Saitama Soccer Stadium leur premier match de qualification pour la Coupe du Monde 2014 face à la Corée du Nord se sont imposés 1 à 0 en toute fin de match puisque le Japon a ouvert la marque à la 94ème minute.

En effet les Boys in Blue auteurs d’un match assez brouillon lors de la première mi-temps ont réussi à remporter la mise au terme d’une seconde mi-temps de bien meilleure facture conclue par un final haletant.

On retiendra que le but de la victoire a été inscrit de la tête par Maya Yoshida sur un bon centre de Hiroshi Kiyotake à la 94ème minute.

Les Samourai Blue disputeront leur second match de qualification pour la Coupe du Monde 2014 mardi prochain contre l’Ouzbékistan à Tashkent.

A noter que le football japonais se porte bien puisque les Nadeshiko ont elles aussi remporté leur match de qualification pour les Jeux Olympiques de Londres contre la Thailande sur le score de 3 à 0.

Rendez-vous très prochainement sur le blog pour l’analyse de cette victoire à l’arrachée.

Palmarès des Clubs de J-League

J-League LOGO
J-League LOGO

Si vous êtes fans du Foot Japonais et plus particulièrement du Championnat de J-League ainsi que des Compétitions disputées sur le Continent Asiatique mais que vous ne savez toujours pas quel Club supporter alors ce palmarès concernant les Clubs Japonais professionnels vous permettra peut-être de faire votre choix.

A noter que le Club Japonais le plus titré toutes compétitions confondues est le Club des Kashima Antlers qui n’a toutefois pour le moment jamais remporté la Ligue des Champions Asiatique.

Palmarès des Clubs Japonais :

Nom des clubs J-League Emperor’s Cup Nabisco Cup ACL
Kashima Antlers 7 4 3 0
Jubilo Iwata 3 2 2 1
Yokohama F-Marinos 3 8 1 0
Tokyo Verdy 2 5 2 1
Urawa Reds 1 6 1 1
Gamba Osaka 1 3 1 1
Nagoya Grampus 1 2 0 0
JEF United Chiba 0 4 2 1
Sanfrecce Hiroshima 0 3 0 0
Cerezo Osaka 0 3 0 0
Shonan Bellemare 0 3 0 0
Kashiwa Reysol 0 2 1 0
Kyoto Sanga FC 0 1 0 0
Shimizu S-Pulse 0 1 0 0
FC Tokyo 0 0 2 0
Oita Trinita 0 0 1 0