J.League 2018 5e journée : Les Sanfrecce Hiroshima se payent le champion en titre

Le Kawasaki frontale a subi sa première défaite de la saison en championnat
Le Kawasaki frontale a subi sa première défaite de la saison en championnat

La 5e journée de J.League qui s’est déroulée ce week-end, nous a offert une surprise en haut du classement, puisque les Sanfrecce Hiroshima se sont imposés contre le Kawasaki frontale.

En effet Kawasaki qui recevait les Sanfrecce Hiroshima, a donc subi sa première défaite de la saison en championnat, sur un but de Patric inscrit en fin de match.

À noter que l’arbitrage a été plutôt défavorable pour le frontale, puisque le but égalisateur, inscrit quelque minute plus tard, a été refusé pour un hors-jeu imaginaire.

Quoi qu’il en soit les Sanfrecce Hiroshima continuent leur début de saison canon et sont toujours invaincus cette saison.

De son côté le Vegalta Sendai est lui aussi invaincu, et s’est imposé ce week-end contre le V Varen Nagasaki 1–0 à domicile.

Du côté des équipes favorites pour le titre cette saison, Kashima a été tenu en échec 0–0 à domicile par Sapporo, alors que le Cerezo Osaka s’est imposé 2–1 sur son terrain contre le Shonan Bellmare.

À noter que le but de la victoire pour le Cerezo a été inscrit par Kenyu Sugimoto.

Le Kashiwa Reysol, qui compte lui aussi parmi les favoris, s’est imposé 2–1 à domicile contre le Vissel Kobe grâce à un doublé de Junya Ito.

Rien ne va plus pour le Gamba Osaka et les Urawa Reds qui continuent leur mauvais début de saison avec une nouvelle défaite pour les 2 équipes ce week-end.

Le Gamba Osaka s’est incliné 3–2 à l’extérieur contre le FC Tokyo malgré un doublé de Hwang Uijo qui semble être la seule satisfaction du Gamba cette saison.

Les Urawa Reds, quant à eux, se sont inclinés 2–1 sur la pelouse du Júbilo Iwata qui peut dire merci à Kengo Kawamata auteur des 2 buts de son équipe

Lors des 2 dernières rencontres de ce week-end, le Nagoya Grampus s’est incliné 3–2 à l’extérieur contre le Sagan Tosu alors qu’il menait de 2 buts tandis que Yokohama s’est imposé en déplacement à Shimizu 1–0.

Retrouvez les autres articles du blog sur le championnat 2018 de J.League par ici :
http://www.j-leagueblog.com/J-League_tag/j-league-2018/

Résultats de la 5e journée de la J.League 2018 :

Kashiwa Reysol 2–1 Vissel Kobe
Kashiwa :
68′ 86′ J.Ito
Kobe :
74′ J.Tanaka

Vegalta Sendai 1–0 V Varen Nagasaki
Sendai :
31′ T. Nishimura

Shimizu S pulse 0–1 Yokohama F Marinos
Yokohama :
11′ Hugo Vieira

FC Tokyo 3–2 Gamba Osaka
Tokyo :
2′ K. Higashi
12′ M. Morishige
64′ Diego Oliveira
Gamba :
45+2′ 58′ Hwang Uijo

Kashima Antlers 0–0 Consadole Sapporo

Kawasaki Frontale 0–1 Sanfrecce Hiroshima
Hiroshima :
85′ Patric

Sagan Tosu 3–2 Nagoya Grampus
Tosu :
74′ H. Takahashi
77′ Victor Ibarbo
90+3′ K. Tagawa
Nagoya :
14′ 69′ Gabriel Xavier

Cerezo Osaka 2–1 Shonan Bellmare
Cerezo :
13′ yang Donghyen
86′ K. Sugimoto
Shonan :
36′ T.okamoto

Júbilo Iwata 2–1 Urawa Reds
Iwata :
45′ 81′ K. Kawamata
Urawa :
8′ S. Koroki

 

J.League 2018 : programme de la 5e journée

Meiji Yasuda J.League
Meiji Yasuda J.League

Après une trêve internationale durant laquelle l’équipe nationale a fortement déçu, la J.League reprend ses droits des cette semaine avec la 5e journée du championnat.

À noter que grâce au passage à l’heure d’été, les matchs de J.League commenceront une heure plus tard en France.

Une bonne nouvelle pour les couche-tard ou les lèves tard.

Voici le programme de la 5e journée de J.League :

Vendredi 30 mars 2018 :
12h30 : Kashiwa vs Kobe SANKYO FKashiwa

Samedi 31 mars 2018 :
7 heures : Sendai vs Nagasaki Yurtec.S
7 heures : Shimizu vs Yokohama F・M IAI.S
8 heures : Kashima vs Sapporo Kashima
8 heures : FC-Tokyo vs G-Osaka Ajinomoto
9 heures : Kawasaki-F vs Hiroshima Todoroki
12 heures : C-Osaka vs Shonan KINCHO.S
12 heures : Tosu vs Nagoya Best Amenity.S

Dimanche 1er avril 2018 :
8 heures : Iwata vs Urawa Ecopa

Match amical : le Japon s’incline contre l’Ukraine

Makino marque mais le Japon s'incline
Makino marque mais le Japon s’incline

Le Japon qui disputait mardi à Liège en Belgique un match de préparation pour la prochaine coupe du monde contre l’Ukraine, s’est incliné 2–1 au terme d’une rencontre sans relief.

Les joueurs japonais qui avaient déçu contre le Mali en sauvant les meubles in extremis avec une égalisation en fin de match signé Nakajima n’ont pas su rebondir.

Vahid Halilhodžic qui avait aligné une équipe expérimentale contre le Mali à cette fois optée pour une équipe type au vu des blessés.

11 de départ :

Kawashima, Nagatomo, Ueda, Makino, G. Sakai, Yamaguchi, Hasebe, Haraguchi, Shibasaki, Honda, Sugimoto

Après un début de rencontre plutôt à l’avantage du Japon, ce sont les joueurs ukrainiens qui ont ouvert le score.

C’est sur une frappe de loin sans opposition détournée par Ueda sur laquelle Kawashima n’a rien pu faire que le Japon a concédé le premier but.

Malgré une possession stérile et un manque de rythme côté japonais, les samuraï Blue sont parvenus à égaliser à la 41e, minutes sur un corner bien repris de la tête par le joueur des Urawa Reds Tomoaki Makino.

En 2e mi-temps, alors qu’aucune des 2 équipes ne semblait avoir le dessus, c’est finalement l’Ukraine qui a inscrit le but de la victoire À la 69e minute grâce un nouvel oubli de la défense japonaise qui n’a pas vraiment impressionné sur les 2 buts concédé.

Le bilan de cette Tourné en Belgique et donc assez décevant avec un match nul obtenu à l’arraché et une défaite plutôt inquiétante au vu du niveau affiché par le Japon.

Au-delà des difficultés offensives récurrentes côté japonais s’est ajouté un manque criant de communication entre les lignes et même dans les différentes lignes de l’équipe.

Finalement, le seul point positif a retenir de ces 2 matchs, vient de Shoya Nakajima qui a fait 2 bonne rentrée en jeu et qui a sûrement marqué des points aux yeux de Vahid qui pourrait compter sur lui pour la prochaine coupe du monde.

Match amical : Le Japon obtient le match nul contre le Mali

Le Japon a aligné une équipe expérimentale au vu des blessés
Le Japon a aligné une équipe expérimentale au vu des blessés

Le Japon qui disputait vendredi à Liège en Belgique un match amical de préparation pour la prochaine du monde contre le Mali, a obtenu le match nul 1–1 en fin de match.

L’entraîneur du Japon, Vahid Halilhodžic, qui devait faire avec les blessures de Kagawa, Kiyotake, Yoshida et le joueur de Marseille Hiroki Sakai blessé de dernière minute, nous a offert une équipe expérimentale.

11 de départ :
Nakamura, Nagatomo, Makino, Shoji, Ugajin, Usami, Hasebe, Morioka, oshima, Kubo, Osako

Dans cette rencontre, qui n’a pas été des plus animées, ce sont les joueurs maliens qui ont ouvert le score en fin de Première mi-temps, sur un penalty concédé de manière indiscutable sur une faute de Ugajin, qui faisait ses débuts les ordres de Vahid.

Après une seconde mi-temps durant laquelle les 2 équipes se sont procurées quelques occasions, le Japon toujours aussi peu à l’aise à la finition a tout de même réussi à égaliser en toute fin de match.

Le but égalisateur est venu du joueur qui évolue dans le championnat portugais à portimonese, Shoya Nakajima entrée quelque minute plus tôt.

Nakajima plutôt à l’aise au Portugal a en tout cas répondu aux attentes.

À noter du côté des points négatifs, la nouvelle blessure du joueur du Kawasaki frontale, Ryota oshima qui n’est vraiment pas gâté de ce côté.

Malheureusement, c’est tout ce que l’on retiendra de ce match amical qui n’a sans doute pas répondu aux questions de Vahid Halilhodžic sur l’animation offensive de son équipe.

Rendez-vous dès mardi prochain le match du Japon contre l’Ukraine.

J.League 2018 : Que sait-on après 4 journées ?

L'attaquant brésilien Jo semble avoir déjà trouvé ses marques au Nagoya Grampus.
L’attaquant brésilien Jo semble avoir déjà trouvé ses marques au Nagoya Grampus.

Après 4 journées de championnat, il est assez difficile de tirer quelques enseignements que ce soit, mais quelques tendances sont quand même présentes.

En effet, seules 4 équipes sont encore invaincues cette saison, et 4 équipes n’ont pas encore remporté le moindre match.

4 équipes bien parties

Parmi les équipes invaincues, le champion en titre, le Kawasaki frontale semble bien parti, en championnat tout du moins, car la ligue des champions asiatiques a tourné au fiasco.

Après 4 journées le Kawasaki frontale a déjà subi 4 défaites en ACL et il faudrait un miracle pour que Kawasaki passe la phase de groupes.

Quoi qu’il en soit Kawasaki occupe la tête du classement de la J.League 2018 avec 10 points, et le Frontale sera sans doute favori pour conserver son titre de champion.

À la 2e place du classement on retrouve les Sanfrecce Hiroshima qui vivent un début de saison inespérée au vu de la saison dernière.

Hiroshima qui avait lutté contre la relégation en 2017 semble être bien parti, surtout que les archers se sont imposés à Urawa et à Kashima ce qui est assez difficile à réaliser.

Même s’il est difficile de croire que les Sanfrecce pourraient se mêler à la course au titre, les supporters d’Hiroshima devraient vivre une saison moins stressante.

2 autres équipes surprises occupent la 3e et la 4e place du classement.

C’est donc le Shimizu S pulse qui est 3e après la aussi une saison 2017 difficile avec une 14e place au classement.

L’arrivée de Crislan semble donc avoir été bénéfique pour l’ancien club de Shinji Okazaki.

Le Vegalta Sendai est quant à lui 4e, et les supporters du club vont sans doute se rappeler des 2 belles saisons qui avaient suivi le terrible tsunami de 2011.

Espérons pour ces 2 équipes que les choses ne se gâtent pas.

En dehors de Kawasaki qui est à sa place, ce début de saison est donc plutôt surprenant quand on regarde le haut du Classement avec 3 équipes inattendues.

3 équipes majeurs en difficulté

Parmi les équipes en difficulté en ce début de saison, le cas du Gamba Osaka semble le plus inquiétant.

Le Gamba Osaka a commencé cette saison par 3 défaites consécutives, et le match nul obtenu après un déficit de 2 buts contre le Kashiwa Reysol à domicile n’est pas des plus rassurants.

Le départ de Yosuke Ideguchi à Leeds n’est sans doute pas innocent dans ce début de saison et la nomination de Levir Culpi en tant qu’entraîneur semble une erreur de casting.

Le Gamba Osaka qui occupe la dernière du classement est donc en difficulté, et le futur de cette équipe cette saison n’est pas vraiment prévisible.

Le début de saison des champions d’Asie en titre, les Urawa Reds n’est guère plus brillant, puisque le club de Saitama a déjà subi 2 défaites, qui plus est à domicile.

La aussi l’un des meilleurs joueurs de l’équipe est partie en la faveur de Rafaël Silva, qui a rejoint la 2e division chinoise, et son remplaçant Martinus n’a pas vraiment le même style de jeu.

Les Urawa Reds, qui occupent actuellement la 17e place, semblent bien parties pour revivre un championnat en demi-teinte comme l’année dernière.

Après une saison 2018 qui a vu le Cerezo Osaka terminé à la 3e place du championnat et remporté les 2 coupes, les espoirs étaient grands du côté des supporters.

Mais le Cerezo peine à redémarrer le moteur avec 3 matchs nul et une défaite au compteur et une campagne en ligue des champions asiatiques qui pourraient tourner court.

Et pourtant l’effectif est sensiblement le même que l’année dernière ce qui pourrait permettre a cette équipe de rebondir assez vite même si Hiroshi Kiyotake est à nouveau blessé.

3 promus aux objectifs différents

Parmi les promus cette année, le Nagoya Grampus semble être l’équipe qui vise le plus haut au classement au vu du recrutement.

Et les choses semblent être bien parties avec un Jo qui semblent avoir trouvé ses marques dans l’attaque de Nagoya, et un Mitchell Langerak plutôt bon dans les buts du Grampus.

Seule ombre au tableau, la défaite à domicile contre le Kawasaki frontale qui peut signifier que Nagoya aura du mal à élever son niveau de jeu contre les équipes majeures du championnat.

Une saison qui verrait Nagoya remporté le championnat n’est pas vraiment à espérer mais l’ancien club d’Arsène Wenger semble pouvoir viser le haut du tableau avec pourquoi pas une qualification en ACL.

Du côté du Shonan Bellmare et du V Varen Nagasaki l’objectif sera sans doute le maintien.

De ce point de vue le Shonan Bellmare semble mieux armé pour réaliser cet objectif avec un capital confiance acquise après sa superbe saison en 2e division l’année dernière.

Le V Varen Nagasaki semble lui plus en difficulté et devrait lutter tout en bas de classement lors de cette saison.

2 favoris aux aguets

Du côté des autres favoris pour le titre, les Kashima Antlers sont en embuscade à la 6e place, malgré une défaite surprise à domicile contre les Sanfrecce Hiroshima.

Le recrutement d’avant saison a été signe de stabilisé avec en plus le retour d’un des joueurs préférés des japonaises, Atsuto Uchida après un passage plus que réussie en Allemagne.

Les Kashima Antlers qui sont passés à côté du titre l’année dernière, auront de plus à cœur de prouver qu’ils ne sont pas l’équipe la plus titrée du Japon par hasard.

Quoi qu’il en soit Kashima est tout de même l’équipe japonaise la mieux parti en ACL puisque les Antlers ont quasiment qualifié pour la 2e phase.

Juste derrière, le Kashiwa Reysol est aussi à l’affût surtout que le club a fait signer 2 recrues intéressantes, en la faveur de Ataru Esaka et Yusuke Segawa soit les 2 joueurs à avoir surnager l’année dernière à Omiya.

Kashiwa occupe donc la 7e place du classement et peut encore se qualifier pour les huitièmes de finale de l’ACL, ce qui est positif surtout pour la confiance.

Kashiwa est donc un favori potentiel pour le titre, surtout que Cristiano semble en forme et que Kosuke Nakamura continue d’impressionner dans les cages des rois du soleil.

Retrouvez toutes les infos sur la saison 2018 de la J.League par ici :
http://www.j-leagueblog.com/J-League_tag/j-league-2018/

J.League 2018 4e journées : Kawasaki prend la tête

Yoshito Okubo de retour à Kawasaki cette année a donné la victoire à son équipe
Yoshito Okubo de retour à Kawasaki cette année a donné la victoire à son équipe

Au terme de la 4e journée du championnat de J.League qui s’est déroulé ce week-end, le champion en titre, Kawasaki, a pris la tête du classement.

En effet, le Kawasaki frontale qui se déplaçait à Nagoya, pour le choc de cette journée, s’est imposé sur le score de 1–0.

Le seul but de la rencontre a été inscrit par Yoshito Okubo, qui fait son retour à Kawasaki cette année, après une saison ratée à Tokyo.

À la 2e place du classement, on trouve les Sanfrecce Hiroshima qui ont fait match nul 0–0 à domicile contre le Júbilo Iwata.

La surprise de ce week-end est venue de Kobe, ou le Cerezo Osaka a été battu 2–0 par le Vissel Kobe.

À noter que l’ancien international allemand Lukas Podolski, a inscrit son premier but en championnat pour Kobe lors de ce match.

De son côté, Kashima s’est imposé à l’extérieur 1–0 contre le Sagan Tosu sur une jolie réalisation signée Mu Kanazaki.

Lors de la rencontre qui opposait 2 des équipes en forme de ce début de saison, le Shimizu S pulse qui recevait le Vegalta Sendai a fait match nul 1–1.

En revanche, les Urawa Reds et le Gamba Osaka sont toujours en difficulté.

Le champion d’Asie en titre, Urawa, a été battu 1–0 à domicile par Yokohama malgré un très bon Nishikawa, tandis que le Gamba Osaka a obtenu le match nul 2–2 à domicile contre Kashiwa.

Les Urawa Reds et le Gamba Osaka occupent actuellement les 2 dernières places du championnat 2018.

Lors des 2 dernières Rencontres de cette journée, Tokyo s’est imposé 1–0 à domicile contre le Shonan Bellmare alors que Sapporo à battus à domicile Nagasaki 2–1.

À noter qu’après cette 4e journée de J.League, 4 équipes sont encore invaincues : Kawasaki, Hiroshima, Shimizu, Sendai.

Place maintenant à l’équipe nationale.

Retrouvez d’ailleurs la liste des joueurs sélectionnés pour les 2 prochains matchs amicales du Japon par ici :
http://www.j-leagueblog.com/samourais-bleus/liste-des-joueurs-selectionnes-pour-les-2-premiers-matchs-amicaux-de-lannee/

Résultats de la 4e journée de la J.League 2018 :

Consadole Sapporo 2–1 V Varen Nagasaki
Sapporo :
53′ J.Bothroyd
90′ C. Songkrasin
Nagasaki :
82′ H. Onaga

Shimizu S pulse 1–1 Vegalta Sendai
Shimizu :
9′ S. Kaneko
Sendai :
70′ T. Abe

FC Tokyo 1–0 Shonan Bellmare
Tokyo :
46′ Diego Oliveira

Gamba Osaka 2–2 Kashiwa Reysol
Gamba :
21′ 86′ Hwang Eui–Jo
Kashiwa :
8′ 18′ A. Esaka

Urawa Reds 0–1 Yokohama F Marinos
Yokohama :
81′ Hugo Vieira

Vissel Kobe 2–0 Cerezo Osaka
Kobe :
34′ N. Fujita
83′ L. Podolski

Sanfrecce Hiroshima 0–0 Júbilo Iwata

Sagan Tosu 0–1 Kashima Antlers
Kashima :
14′ M. Kanazaki

Nagoya Grampus 0–1 Kawasaki Frontale
Kawasaki :
65′ Y. Okubo

J.League 2018 : Programme de la 4e journée

Programme
Programme

Voici le programme de la 4e journée de la J.League 2018 qui se déroulera intégralement Dimanche 18 mars :

Dimanche 18 mars :

6 heures : Sapporo vs Nagasaki Sapporo.D

6 heures : Shimizu vs Sendai IAI.S

7 heures : FC-Tokyo vs Shonan Ajinomoto

7 heures : G-Osaka vs Kashiwa Suita S

8 heures : Urawa vs Yokohama F・M Saitama.S

8 heures : Kobe vs C-Osaka NOEVIR.S

8 heures : Hiroshima vs Iwata EDION Stadium.H

8 heures : Tosu vs Kashima Best Amenity.S

11 heures : Nagoya vs Kawasaki-F Toyota.S

Pour information tous les horaires mentionnés sont les horaires heures françaises.

Retrouvez le résumé de la 3e journée de J.League par ici :
http://www.j-leagueblog.com/jleague/j-league-2018-3e-journees-les-sanfrecce-hiroshima-revivent/