Coupe d’Asie 2015 : Les raisons d’une nouvelle désillusion

Logo Coupe d'Asie 2015
Logo Coupe d’Asie 2015

Après une Coupe du Monde 2014 décevante avec une élimination dès la Phase de Groupe, les Samourais bleus ont connu une nouvelle désillusion lors de la Coupe d’Asie des Nations AFC 2015 en Australie puisqu’ils ont été éliminés dès les quarts de Finales par la modeste équipe des Emirats Arabes Unis alors qu’ils étaient tenants du titre et Grandissimes favoris de la Compétition.

Quelques erreurs de management :

La première des raisons qui peut en partie expliquer l’élimination du Japon face aux EAU vient du fait que les joueurs Japonais n’étaient pas au summum de leur forme lors de leur quart de Finale.

En effet malgré le fait que le Japon ait un jour de moins que leur adversaire de récupération entre le dernier match de Groupe et le quart de Finale l’entraineur Javier Aguirre a tout de même décidé d’aligner le même onze de départ lors des quatre matchs en dépit du fait qu’un match nul suffisait au Japon pour être sur de sa qualification lors du dernier match de groupe.

Un choix d’autant plus curieux lorsque l’on sait que le Japon est l’équipe qui a dans son effectif le plus de joueurs évoluant en Europe avec donc une fatigue en plus par rapport au voyage.

De plus certains joueurs comme Endo ou Hasebe n’ont plus vingt ans et ont plus de mal à récupérer entre les rencontres.

Un Mental toujours perfectible :

Un autre point qui peut expliquer l’échec en Australie et sans aucun doute du à un problème récurrent de l’Equipe Japonaise qui a refait surface à savoir un problème plus mental que physique ou tactique.

En effet les deux stars de l’Equipe à savoir Keisuke Honda et Shinji Kagawa sont passés totalement à côté de la séance de tirs au but lors du quart de Finale contre les Emirats Arabes unis ce qui n’est pas tellement surprenant pour Kagawa en total manque de confiance mais beaucoup plus pour Honda pourtant décisif lors des autres matchs.

Un autre joueur de l’Equipe qui a lui aussi eu du mal à se mettre au niveau est le gardien de buts Eiji Kawashima qui n’a pas été décisif lors du temps réglementaire et qui n’a pas été d’un grand secours pendant les tirs au but. Une contre performance qui sera dure à digéré pour lui qui avait été l’homme du match lors de la finale de la Coupe d’Asie 2011 où il avait dégouté à lui seul l’ensemble de la ligne offensive Australienne.

Un autre problème récurrent qui dépend du mental est l’efficacité offensive qui a une nouvelle fois fuit le Japon puisque lors du quart de Finale les joueurs nippons ont tiré 35 fois aux buts et n’ont cadré que huit de ces frappes.

Des conditions de Jeu un peu particulières :

Pour expliquer cette déception on peut aussi mettre en avant le fait que l’entraineur Javier Aguirre soit impliqué dans une affaire de match truqué en espagne ce qui a sans doute rendu plus difficile la préparation de l’Equipe pour cette Coupe d’Asie.

On peut aussi penser que le fait de tomber dans un groupe assez faible n’a pas permis aux joueurs japonais d’élever leur niveau de jeu en vu des matchs couperets.

De plus le fait de jouer cette Coupe d’Asie chez l’autre favoris de la Compétition à savoir l’Australie a sans doute rajouté de la pression sur le Japon et a de plus chauffé à blanc les supporters Australiens qui lors du quart de finale ont encouragé les joueurs des Emirats.

 

Quoi qu’il en soit malgré ces quelques explications et quelques excuses les Samourais Bleus ont connus une deuxième déception lors de cette Coupe d’Asie et devront vite se remettre au travail avant d’entamer les qualifications pour la prochaine Coupe du Monde apparemment sous les ordres de Javier Aguirre qui a été maintenu dans ses fonctions par la JFA jusqu’a nouvel ordre.

Laisser un commentaire