Japon – Islande : L’analyse

Maeda marque le premier but du Japon face à l'Islande
Maeda marque le premier but du Japon face à l'Islande

Pour ce match amical face à l’Islande qui faisait office de reprise pour les Samourai Blue, Alberto Zaccheroni était privé de ses internationaux japonais évoluant en Europe et a donc du composer avec une équipe qui faisait la part belle aux joueurs de J-League.

onze de départ : Shusaku Nishikawa; Yuichi Komano (Masahiko Inoha 64′), Yuzo Kurihara (Naoya Kondo 76′), Yasuyuki Konno (Ryota Moriwaki 82′), Tomoaki Makino; Chikashi Masuda, Yasuhito Endo, Jungo Fujimoto (Naohiro Ishikawa 64′), Yosuke Kashiwagi (Kengo Nakamura 46′), Yoshito Okubo (Junya Tanaka 46′); Ryoichi Maeda

Pour cette rencontre Zaccheroni avait donc décidé de positionner ses joueurs dans un schéma classique pour les Boys in Blue en 4-2-3-1 permettant aux joueurs ayant déjà évolué sous le maillot japonais de ne pas être désorientés et de pouvoir mieux aider les petits nouveaux.

Force est de constater d’ailleurs que cette technique a payé puisqu’il n’a pas fallu plus de 2 minutes à l’Equipe japonaise pour ouvrir le score par l’intermédiaire de Maeda de la tête sur un service de Makino.

Mais malheureusement pour les Boys in Blue malgré une domination territoriale l’Equipe Nationale Japonaise n’a jamais réussi lors de cette première mi-temps à inquiéter la défense islandaise et ce surement à cause du jeu fouilli et des difficultés qu’ont eu les trois milieux offensifs à combiner entre eux.

En seconde mi-temps suite au remplacement de Okubo par Tanaka et de Kashiwagi par Nakamura les Samourai Blue ont retrouvé des couleurs et sont parvenus à doubler la mise grâce à Fujimoto sur une belle ouverture de Nakamura.

Par la suite le Japon a continué de dominer le match territorialement mais sans se procurer d’occasions décisives et ce malgré l’entrée en jeu de Ishikawa à la place de Fujimoto, de Inoha à la place de Komano puis quelque temps après de Kondo et de Moriwaki.

Mais malgré une désorganisation de l’Equipe suite à ces nombreux changements les Samourai Blue sont tout de même parvenus à tripler la mise suite à un corner de Nakamura repris de manière assez chanceuse et en plusieurs temps par Makino.

Malheureusement pour lui Nishikawa ne sera pas gratifié d’un »blanchissage » puisqu’en toute fin de match les Islandais sont parvenus à inscrire un but sur un pénalty consécutif à une faute de Makino.

Les Boys in Blue ont donc signé lors de cette rencontre une belle victoire 3 à 1 sans pour autant dominer outrageusement une équipe Islandaise puissante et bien organisée qui n’a pas démérité, et en étant perfectible au niveau du jeu, mais cela reste une belle performance en considérant que la majorité des titulaires n’étaient pas présents.

On retiendra surtout dans cette rencontre les premiers buts internationaux de Fujimoto et de Makino, et les belles prestations pour leur première sélection de Chikashi Masuda à la récupération et de Junya Tanaka en attaque qui n’est pas passé loin de son premier but en sélection.

Laisser un commentaire