Japon – Ouzbekistan : L’analyse

Kawashima repousse une première frappe mais l'Ouzbekistan marque le seul but du match
Kawashima repousse une première frappe mais l'Ouzbekistan marque le seul but du match

Les Samourai Blue pourtant récemment vainqueurs de l’Islande sur le score de 3 à 1, ont concédé en milieu de semaine dernière une surprenante défaite face à l’Ouzbékistan lors de leur dernier match du troisième tour de qualification pour la Coupe du Monde 2014, soit la deuxième défaite des Boys in blue avec Zaccheroni à leur tête.

Pour cette rencontre qui revêtait un intérêt plus ou moins limité puisque les deux équipes étaient déjà qualifiées pour le prochain tour de qualification, Zaccheroni qui disposait de son effectif complet avait donc décidé d’aligner sur le terrain son équipe type dans une formation classique en 4-2-3-1.

Onze de départ : Eiji Kawashima. Atsuto Uchida, Yasuyuki Konno, Maya Yoshida, Yuto Nagatomo (Yuichi Komano 80′); Makoto Hasebe, Yasuhito Endo, Jungo Fujimoto (Takashi Inui 60′), Shinji Okazaki, Shinji Kagawa; Mike Havenaar (Tadanari Lee 66′)

Malgré le retour des joueurs japonais évoluant en Europe les Boys in blue n’ont pas réussi leur début de rencontre et il aura fallu attendre le milieu de la première période pour pouvoir assister à la première occasion japonaise par Okazaki qui malheureusement pour les spectateurs sera la seule de cette première mi-temps. La faute entre autres à Endo et Fujimoto qui ont semblé tout au long de cette première mi-temps manquer d’allant et de condition physique, mais aussi et surtout à un jeu de passes fouillis et désordonné ainsi qu’à un manque de rythme qui a fait défaut tout au long de cette rencontre.

En seconde mi-temps suite à l’entrée en jeu de Inui les Boys in blue ont retrouvé un peu de volonté mais c’est pourtant les Ouzbeks qui ont profité d’une belle contre attaque pour inscrire le seul et unique but de cette rencontre. Suite à ce but les Japonais ont poussé pour tenter de parvenir à égaliser mais le manque de vitesse et de simplicité dans le jeu ont été rédhibitoires et ce malgré l’entrée en jeu de Tadanari Lee. A noter aussi l’entrée en seconde période de Komano à la place de Nagatomo blessé en cours de match.

Les Boys in Blue ont donc signé une de leur pire rencontre sous l’ère Zaccheroni mais ont donc surtout subi leur deuxième défaite consécutive lors des qualifications pour la Coupe du Monde 2014.

Cependant plusieurs raisons peuvent expliquer cette rencontre d’un faible niveau, la première est le fait que la J-League n’ai pas encore repris ce qui a pu avoir un mauvais effet sur la condition des joueurs internationaux évoluant au Japon et la deuxième est sans doute due au manque de préparation inérante au fait que les joueurs européens ait été convoqués deux jours voire un jour pour certains avant ladite rencontre.

Quoiqu’il en soit les Boys in Blue devront hisser leur niveau de jeu lors des prochains matchs de qualification si ils veulent éviter les mauvaises surprises.

Laisser un commentaire