Japon – Pérou : l’analyse

Honda n'a pas réussi à enmener le Japon vers la victoire
Honda n'a pas réussi à emmener le Japon vers la victoire

Après avoir fait planer le doute sur sa participation à la Copa America avant de finalement déclarer qu’elle ne participerait pas à cette compétition principalement à cause de l’égoïsme des Clubs européens, l’Equipe Nationale Japonaise retrouvait le chemin du terrain pour affronter le Pérou.

Pour ce premier match pour le Japon depuis sa victoire en Coupe d’Asie des Nations AFC en début d’année, l’entraîneur des Boys in Blue alignait un surprenant 3-4-3 composé en majeure partie de joueurs évoluant en J-League puisque seuls quatre joueurs évoluant en Europe en la faveur de Kawashima, Hasebe, Yasuda, et Okazaki étaient alignés en début de partie.

Onze de départ : Kawashima, Inoha, Konno, Kurihara, Yasuda, Endo, Hasebe, Nishi, Okazaki, Sekiguchi, Maeda.

Malgré un bon début de rencontre et une domination plutôt japonaise dans cette première mi-temps, grâce entre autres à un bon match de Hasebe et de Sekiguchi les Boys in Blue n’ont jamais pu trouver la faille et auront surtout été dangereux sur coup de pied arrêté.

A signaler tout de même dans cette première mi-temps le comportement plutôt positif de la défense à trois puisque le Pérou et son joueur numéro 1 Farfan n’ont pas réussi à inquiéter la défense des Boys in Blue.

Suite à cette première mi-temps décevante au niveau du jeu Zaccheroni revient à un schéma de jeu en 4-2-3-1 avec l’entrée de Honda à la place de Nishi qui n’aura pas démérité mais n’aura pas non plus montré grand chose.

Avec cette entrée en jeu de Honda le Japon va retrouver quelques couleurs au niveau du jeu mais malheureusement toujours pas assez pour mettre clairement en défaut la défense du Pérou qui va même se créer quelques occasions sur des frappes de loin.

C’est finalement à vingt minutes de la fin grâce entre autres à l’entrée de Nagatomo que le match va s’animer quelque peu puisque la pression japonaise va s’accentuer laissant le Pérou évoluer plus facilement en contre attaque et c’est finalement ces derniers qui vont être le plus près d’inscrire un but sur une série de corners consécutifs où Kawashima aura montré tout son talent.

Malgré une dernière occasion pour les Samourai Blue sur un coup-franc de Endo qui va frôler le poteau les deux équipes se quittent sur un décevant match nul 0 partout plutôt mérité du côté des deux protagonistes.

Le Japon devra donc élever son niveau de jeu si l’Equipe veut retrouver ses qualités qui étaient les siennes lors de la dernière Coupe du Monde et lors de la Coupe d’Asie avant d’affronter la République Tchéque qui sera sans doute plus dangereuse que le Pérou.

Rendez vous donc le 7 juin prochain à Yokohama pour le prochain match du Japon contre la République Tchéque.

Laisser un commentaire