Le Japon s’impose contre l’Uruguay dans un superbe match

Shoya Nakajima, auteur d'un superbe match, à dégoûté techniquement la défense et le milieu de terrain uruguayen.
Shoya Nakajima, auteur d’un superbe match, à dégoûté techniquement la défense et le milieu de terrain uruguayen.

L’équipe nationale japonaise qui disputait mardi au Saitama Stadium un match amical contre l’Uruguay, s’est imposé 4–3 au terme d’un superbe match.

Le Japon qui s’était déjà imposé vendredi contre le Panama après une prestation sérieuse, c’est cette fois-ci payer le luxe de battre une solide équipe de l’Uruguay, il est vrai privé de Luis Suarez.

Hajime Moriyasu qui avait aligné contre le Panama une équipe expérimentale, à cette fois-ci alignée une équipe qui pourrait devenir l’équipe type du Japon pour quelque temps.

11 de départ :
Higashigushi–Nagatomo, Yoshida, Miura, Sakai–Shibasaki, W. Endo–Nakajima, Minamino, Doan–Osako

Dans cette rencontre folle, c’est le Japon qui a le mieux commencé, puisque les samouraïs bleus ont ouvert le score dès la 10e minute, grâce à Takumi Minamino qui a réalisé un aussi bon match contre le Panama.

Malgré une possession de balle et une domination japonaise durant les 25 premières minutes, l’Uruguay est parvenu à égaliser sur un corner mal défendu côté japonais.

Mais malgré l’égalisation, c’est bien le Japon qui a remporté cette première mi-temps, et c’est logiquement que Yuya Osako a redonné l’avantage au Japon à la 36e minute, après une frappe repoussée de Shoya Nakajima, très à son avantage dans ce match.

En revanche, en seconde période, c’est l’Uruguay qui est le mieux revenu du vestiaire, en forçant tout d’abord Masaaki Higashigushi a effectué une superbe parade, avant que Edinson Cavani n’égalise sur une incompréhension entre Genta Miura et Higashigushi à la 57e minute.

Le Japon qui a mis du temps à débuter réellement sa 2e période, est parvenu à reprendre l’avantage à la 59e minute, sur un joli but signé Ritsu Doan qui a réalisé une très bonne seconde période après 45 premières minutes assez moyenne.

C’est par la suite les joueurs japonais qui plutôt dominé en se procurant un bon nombre d’occasions, et c’est finalement Takumi Minamino qui a inscrit le 4e but du Japon à la 66e minute.

Le clou du spectacle sera finalement la réduction du score de l’Uruguay à un quart d’heure de la fin du match.

À noter dans cette rencontre les entrées côté japonais de Toshihiro Aoyama à la place de Gaku Shibasaki, assez bon dans cette rencontre et de Genki Haraguchi à la place de Shoya Nakajima.

Le Japon s’est donc offert une victoire de prestige contre une équipe de l’Uruguay très compétitive, mais c’est surtout la manière que l’on retiendra, puisque le Japon a largement dominé cette équipe sud-américaine.

La nouvelle génération japonaise emmenée par des joueurs tels que Shibasaki, Nakajima, Doan et Minamino, a en tout cas montré que c’est bien sûr eux qu’il faudrait compter dans les prochaines années.

De son côté, Hajime Moriyasu réalise des débuts parfaits avec 3 victoires en 3 matchs et les rumeurs concernant l’arrivée d’un entraîneur européen de renom devrait se taire pour le meilleur.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.